Couverture Paul à Québec

Critiques de Paul à Québec

BD (divers) de (2009)

La mort apaisée

C'était pourtant mal parti. Malgré les excellentes critiques que j'avais lu sur cette BD, les premières planches ne m'inspirent pas trop : encore de l'autofiction, un graphisme un peu terne... J'ai quand même continué la lecture, et grand bien m'en a pris. Michel Rabagliati raconte ici les dernières semaines du beau-père de Paul, décédé d'un cancer du pancréas quelques mois après qu'il ait été... Lire l'avis à propos de Paul à Québec

9
Avatar CathyB
8
CathyB ·

Le meilleur album de la série

J'ai un souci avec la série Paul ; il n'y a pas de ligne directrice. On part par exemple sur l'idée que Paul part à la pêche (assez léger comme prétexte) pour fourrer ici et là des anecdotes rattachées ou non à cette activité via des souvenirs. Le plaisir de lecture vient de la sensibilité et la douceur avec laquelle les personnages sont décrits, dans les petites inventions visuelles pour... Lire la critique de Paul à Québec

2
Avatar BlackLabel
10
BlackLabel ·

Critique de Paul à Québec par jerome60

Michel Rabagliati raconte les mois, les semaines et les jours qui ont précédé le décès de son beau-père atteint d’un cancer du pancréas incurable. De l’insouciance des moments passés en famille avant que la maladie se déclare, de l’annonce du diagnostic à la perte progressive d’autonomie jusqu’au dernier séjour dans un centre de soins palliatifs, le parcours de Roland est décrit sans aucune... Lire la critique de Paul à Québec

2
Avatar jerome60
9
jerome60 ·

Critique de Paul à Québec par Chompignon

J'ai demandé à ma sœur de m'acheter un Paul pour noël, après avoir vu que Pénélope Bagieu recommandait vivement cette série. J'ai d'abord été un peu repoussée par le dessin, auquel je me suis accoutumée au fur et à mesure de ma lecture, et que j'ai appris à aimé page après page. Non seulement le dessin, sans être magnifique, est tout à fait fluide et agréable, mais surtout je le qualifierai de... Lire l'avis à propos de Paul à Québec

2 1
Avatar Chompignon
9
Chompignon ·

Une BD qui vise juste, drôle, mélancolique, touchante

Cette BD pourrait se découper en 2 parties, bien distinctes mais pour autant indissociables. Le récit se construit tout doucement pour finalement susciter beaucoup d'émotions et peut-être faire couler une larme ou deux... Nous suivons donc dans un premier temps le quotidien de Paul et de sa belle famille. Tout le monde est réuni chez les grands-parents et les journées se passent de la... Lire la critique de Paul à Québec

Avatar mad_martigan
10
mad_martigan ·

Critique de Paul à Québec par tizboe

Avec son graphisme propret qui rappelle tantôt Dupuy & Berberian et tantôt Chaland, on pouvait s'attendre à une chronique urbaine contemporaine. C'est d'ailleurs le cas, mais il faut y ajouter le caractère québecois en diable de ses personnages. On rigole souvent, on pleure sans doute aussi, et c'est ce qui fait la force de cette BD exceptionnelle. Ou comment traiter avec légèreté d'un sujet... Lire la critique de Paul à Québec

Avatar tizboe
10
tizboe ·

Quel coup porté à l'estomac !

On connais tous malheureusement quelqu'un de proche touché par un cancer ou une saloperie de ce genre, qui vous secoue . Cet ouvrage traite de la vie sociale qui s'instaure autour de la maladie, avec une grande finesse ... et on comprends que la vie est trop courte pour ne pas croquer la vie à pleine dent avec les gens qu'on aime. Lire l'avis à propos de Paul à Québec

Avatar BDamateur
9
BDamateur ·

Critique de Paul à Québec par JulienQuotidien

Le dessin et le récit est tellement simple, mais aussi tellement teinté de nostalgie, qu'il doit toucher, à mon avis, un large public. Cela doit être pour cette raison qu'il a remporté le Prix du Public à Angoulême, malgré la polémique qui s'en ait suivie. Lire l'avis à propos de Paul à Québec

Avatar JulienQuotidien
8
JulienQuotidien ·

Critique de Paul à Québec par ALIQUIS

Beaucoup d'émotions dans ce volume. Il y a étonnamment une pudeur et une discrétion dans le récit. Le dessin est simple mais donne une dimension supplémentaire au récit. Et puis, en parlant de la mort et du deuil, on arrive à dépasser le côté autofiction pour tirer vers l'universel. Bravo. Lire l'avis à propos de Paul à Québec

1
Avatar ALIQUIS
8
ALIQUIS ·