Avis sur

Petites Coupures à Shioguni par Christine Deschamps

Avatar Christine Deschamps
Critique publiée par le

Une savoureuse plongée dans un japon aux couleurs de polar, mais avec le ton inimitable de Florent Chavouet, dont on retrouve l'amour des détails qui m'avait déjà émerveillée dans Tokyo Sanpo et Manabé Shima. Sauf que cette fois, il ne parle plus de lui mais met en scène un imbroglio policier délicieusement désinvolte autour du vol d'un blouson. Un crime dérisoire, un Colombo-san taciturne et des criminels branquignoles dans une intrigue savamment déstructurée qui m'a valu de reprendre la lecture depuis le début dès la dernière page. Un tour de force narratif, en somme, qui fait qu'on redécouvre entièrement l'histoire une fois qu'on a pris conscience qu'un tigre, un faisan et un hippopotame y jouaient un rôle central qu'on avait négligé de prime abord. Et je ne vous parle même pas des cadrages alambiqués qui siéent à ravir à cette histoire biscornue où personne n'est qui l'on croit. La vérité est une anguille que les amoureux du Japon ne manqueront pas de faire frire comme l'un des héros fait griller ses maquereaux. Tous ces petits détails sans importance qui rendent le voyage inoubliable ! Une lecture chaudement recommandée, donc.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 248 fois
1 apprécie

Autres actions de Christine Deschamps Petites Coupures à Shioguni