Critique de Secret Wars : Civil War - Pourparlers (1/5)

Avis sur Pourparlers - Secret Wars : Civil War, tome 1

Avatar Marvellous
Critique publiée par le

L'event Secret Wars démarre en France dans SECRET WARS de janvier à mai. Toutes les mini séries liées à cet événement seront publiées dans un total de dix revues labellisées Secret Wars.

Secret Wars : Civil War - la revue patriotique

Civil War #1

La guerre civile n'a jamais terminée dans cette terre parallèle et Steve et Tony tentent de trouver un accord.

Civil War de Millar est une des choses qu'il faut avoir lu dans sa vie, au moins pour ne pas paraître inculte. En 2007, l'épopée de Millar et de McNiven avait eu d'énormes répercussions et le pitch était génial. Beaucoup ont pour la suite tenté d'imiter cet event, je pense surtout à Avengers Vs X-men pour la division entre amis, Time Runs Out entre Tony et Steve... Mais jamais personne n'a réussi à égaler ce comic book.

C'est là qu'arrive Charles Soule et sa mini-série liée à Secret Wars. Pour profiter de l'incroyable succès de Civil War, sans aucun doute (d'ailleurs cette revue intitulée Civil War montre bien que le titre est vendeur -ça met vraiment à mal les autres titres mais bon...-). Mais Soule n'arrive pas seul. Il ramène avec lui Leinil Francis Yu, et c'est dire si ce mec est connu (Secret Invasion mérite qu'on s'intéresse à lui).

Mais reprendre des classiques c'est risqué. Très très risqué. Déjà parce qu'on risque d'être déçu et secondo pour la notion de déjà vu. Du coup Soule fait carrément la suite de Civil War en What If (panne d'inspiration je ne pense pas) et ça aurait pu être génial. Hélas c'est simplement bon.

Après une petite mise en contexte des événements, on suit les aventures des deux leaders des deux pays (l'Iron et le Bleu). Ça ne m'a pas plu du tout d'ailleurs. Comme si les deux pouvaient être aussi égocentriques pour impliquer les civils et mettre un énorme impact sur leur vie... Mais du moins les dialogues marchent bien, on prend encore parti pour un des personnages (et là j'avoue que je penche plus vers Stark) mais ça manque encore d'objectifs et dès les premières pages on comprend où Soule veut en venir. On sait même les réponses qui seront apportés dans le dernier épisode j'imagine.

Du coup, l'épisode passe bien, Yu nous livre de belles planches mais au final ça reste passable et c'est dommage. [7]

1872 #1

Bienvenue au Far West, où le shérif Rogers essaye de trouver un moyen de conter le Fisk, terrible maire de Timely.

Cette version far west des comics Marvel est pas mal, on retrouve quelques personnages de Marvel, et on suit les premières péripéties de Loup Rouge, qui aura sans doute un grand rôle dans l'histoire. Malgré le fait que le concept soit original, je me suis lassé assez rapidement de l'épisode, tout simplement parce que le numéro sert simplement à mettre en contexte la ville et présenter ses habitants. L'intrigue a l'air plutôt bonne...

Nik Virella a un style très particulier, renforcé par les couleurs assez chaudes, que je n'apprécie pas énormément.

1872 n'est pas la meilleure série de Secret Wars mais ça pourrait bien être la plus originale (avec Thors). [7]

Hail Hydra #1

Ian Rogers est transporté dans le nouvel univers sombre qu'est New York version Hydra !

Hail Hydra m'a un peu déçu. Rick Remender a sans doute fait savoir qu'il voulait continuer son intrigue qu'il n'a pas eu le temps de terminer comme il voulait avec Secret Wars, alors il continue avec son héros Ian.

Loin d'être inintéressante, l'intrigue est cependant déjà vue, et ne réserve aucune surprise, tant le twist final est attendu. Malgré cela, le numéro a une bonne fluidité incontestable, et le héros attachant.

Mais ce ne sera pas le titre que je suivrai avec le plus d'enthousiasme, puisque je ne vois pas l'intérêt de la mini série.

Rolan Boschi fait son boulot, sans se dépasser. C'est ni mauvais ni excellent, c'est bon avec de beaux personnages.

Ni un bon ni un mauvais début. Voyons où veut en venir Remender... [7]

Planet Hulk #1 (II)

L'origine du domaine de Greenland.

Avec le manque de place due aux 96 pages de la revue, Planet Hulk ne s'offre qu'un court épisode introductif qui n'est pas l'épisode de la série principale. Juste un bonus qui nous présente l'origine du domaine de Greenland, dirigé par Banner.

Eh bien... C'est court (8 pages), c'est moche et c'est con. Juste pour présenter une origine, en somme. Mais totalement inutile. Il aurait mieux fallu l'incruster dans le premier épisode sous forme de flash back parce que là ça sert à rien. Les personnages ne sont pas charismatiques.

Dur de juger un numéro bonus, puisqu'il n'est pas sensé être bon. [4]

Verdict :

J'ai aimé : Civil War, 1872

J'ai moins aimé : Hail Hydra

J'ai été déçu : Planet Hulk

Points forts : Les scénarios

Bonus : Bon récapitulatif de Christian Grasse, des couvertures variants et un récapitulatif de toutes les revues.

Premier numéro : 7/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 248 fois
1 apprécie

Marvellous a ajouté ce comics à 3 listes Pourparlers - Secret Wars : Civil War, tome 1

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleures BD de 2016

    Les meilleures BD de 2016

    Avec : Secrets et mensonges - Jessica Jones : Alias, tome 1, L'Oeil de Fatalis - Secret Wars, tome 2, La Fin des temps - Secret Wars, tome 1, Destinée - Annihilation : Conquest, tome 1,

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs comics de 2016

    Les meilleurs comics de 2016

    Avec : Secrets et mensonges - Jessica Jones : Alias, tome 1, L'Oeil de Fatalis - Secret Wars, tome 2, La Fin des temps - Secret Wars, tome 1, Destinée - Annihilation : Conquest, tome 1,

  • Bd
    Couverture Secret Wars (2015)

    2016 : Anthologie d'un passionné de comics

    Ou tous les comics que j'ai acheté cette année, et que j'ai lu.

Autres actions de Marvellous Pourparlers - Secret Wars : Civil War, tome 1