Quartier lointain

Avis sur Quartier lointain

Avatar papillonmuet
Critique publiée par le

Quartier lointain
Pour améliorer le présent, mieux vaut connaître le passé

Quartier lointain est une série de bd qui comporte 2 ouvrages. Ils sont plus exactement considérés comme des mangas. L’auteur de cette série est Jirō Taniguchi. Quartier lointain raconte l’histoire d’un homme de 48 ans qui laisse sa famille un peu de côté, trop occupé à travailler et à faire la fête. Mais un beau jour, Hiroshi Nakahara se trompe de train parce qu’il ne se sent vraiment pas très bien, ce qui est sûrement du au fait qu’il a une gueule de bois. Ce train l’emmène dans son village natal, où il va se recueillir sur la tombe de sa mère. À ce moment-là, il est transporté dans le passé pour revivre l’année de ses 14 ans, mais différemment, et cela va lui permettre de comprendre ses erreurs au moment de son retour vers le présent.

Pour commencer, la « morale » qu’Hiroshi retient de son expérience me laisse dubitative. En effet, Hiroshi comprend qu’il fuit trop sa famille comme son propre père qui a fuit, plus précisément abandonné sa propre famille. Mais d’après moi, les situations ne sont pas comparables puisque le père d’Hiroshi a réellement fuit contrairement à lui-même et qu’ils ont « fuit » pour des raisons totalement différentes. Deuxièmement, je sais pertinemment que dans les mangas, c’est souvent le cas, mais je trouve dommage que les illustrations de ces bd soient en noir et blanc. Il y aussi un événement un peu étrange qui n’a pas de cohérence avec le reste de l’histoire. Cet événement survient au moment où il revit l’année de ses 14 ans, il surprend une conversation que sa femme et ses filles ont dans le présent. Ce passage fait tache parce que si c’est un rêve, ce n’est pas possible et si ça n’en n’est pas un, ce n’est pas logique. Effectivement au moment de son retour en arrière, il n’est pas à l’endroit où ses proches ont discuté et puis, les voyages dans le temps et la téléportation n’ont rien en commun. En plus, la fin est un peu classique, c’est le coup du rêve qui n’en est peut-être pas un.

Pour terminer, je n’ai pas beaucoup aimé cette série, pour les raisons que j’ai expliquées précédemment. Mais je pense que les personnes qui lisent souvent des mangas aimeront très certainement Quartier lointain. Donc je recommande de lire ces bd aux personnes plutôt habituées à lire ce genre de livre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 521 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de papillonmuet Quartier lointain