Avis sur

Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1 par Hard_Cover

Avatar Hard_Cover
Critique publiée par le

Blacksad est un détective privé, un chat un brin ténébreux, un enquêteur chevronné, qui n'hésite pas à utiliser la force quand il le faut.
Lorsque le corps de son ancienne amie, la danseuse étoile Nathalie Wilford, est retrouvé assassiner, Blacksad ne peut pas se résoudre à ne pas enquêter. Mais quand on fourre son nez là où certains ne veulent pas voir des gens fureter, on risque fort d'avoir de gros ennuis.
Mais rien ne fera reculer le détective, qui réclame vengeance...

Blacksad est une série de bande dessinée, appartenant au genre du polar. Elle n'a rien, dans sa forme, d'original. Malgré tout, elle frappe le lecteur par la qualité avec laquelle elle est conçue.
Les personnages sont des animaux anthropoïdes, familiers (chats, chiens, rats...) ou exotiques (gorilles, serpents, fauves...). Rien d'extraordinaire, on ne compte plus les bandes dessinées qui en font autant. Toutefois, le choix de la race animale à laquelle chaque protagoniste appartient est parfait, bien que parfois assez évident (forte représentation de la race canine dans la police !). J'aime particulièrement l'orang-outang chanteur de blues du Cypher Club ou l'imprésario éléphant de mer.

Le scénario est banal. Toutefois, il est servi avec une mise en scène parfaite, un découpage de l'action magnifique. Les personnages vivent dans les cases. On remarquera surtout les plans larges, où les « figurants » semblent avoir leur vie propre, leur histoire à eux. Ils font bien plus que figurer...

Avec Quelque part entre les ombres, Diaz Canales et Guarnido, auteur et dessinateur espagnols, offre le premier tome d'une série d'une grande qualité. Le tome 2, Arctic-Nation, entre directement en tête de liste de mes prochains achats BD.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
1 apprécie

Autres actions de Hard_Cover Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1