l'infini a une limite...

Avis sur Retour Vers le Führer 1/3 - Infinity 8...

Avatar Zatoïchi Shin
Critique publiée par le

"Infinity 8" était très attendu par certains lecteurs, au vu des auteurs invités et de la proposition éditoriale choisie. Et pour ma part, c'était surtout cet arc là qui m'intéressait, oui je suis un client de nazis et de zombies, pardon maman!. Avec O.Vatine aux commandes du dessin et L.Trondheim au script (mais ça, je m'en tamponne un peu je vous l'avoue, car le travail bien que respectable de cet auteur, perso, ne me touche pas un instant )...Que peut-on en dire ? Je ne soulèverai pas l'aspect scénaristique de la chose, le résumé le fait déjà très bien. Je vais surtout parler du dessin et de la qualité de l'oeuvre, du moins comment moi, je l'ai ressenti. Soyons clairs, le scénario est très simple, même s'il est bien amené, efficace et bien écrit. Les ingrédients et les dialogues sont sympathiques et on apprécient la connexion sincère qui est proposée entre le dessin et le script. Reste que sorti de certains effets, une fois le truc lu, basta, on passe à autre chose et vous ne vous direz pas "wahou, quel chef-d'oeuvre !!!"...Alors OK...Peut-être que les auteurs vont nous jouer le truc nimbé d'humilité, "non mais nous on voulaient juste s'amuser, faire un truc cool à base d'ingrédients Pulp et un peu nanar aussi, le pari est rempli, blablablablaaaa"...Soit, mais à un moment quand on a du level comme ces braves gens, on voudrait en avoir un peu plus pour notre pognon. En plus le coup de génie de l'affaire est aussi la monumentale arnaque de l'affaire, la clé de voûte du script, avec cette possibilité à un moment de pouvoir remonter le temps de 8H pour savoir quoi faire et anticiper les ennuis (c'est même pas du spoiler, le bazar est vendu avec ce principe sur lequel ils jouent mais bon c'est cousu de fil blanc). Donc, en gros, désolé, quand ça chauffe, on rembobine, on change la donne et basta...Sincèrement ça vous laisse un peu sur votre faim!!!...Je peux paraître dur, mais encore une fois, vu les gens aux commandes, désolé les mecs, mais si vous montez sur le ring, c'est pour que le show sois à la hauteur, on veut du bouillant, pas du tiède !!

Pour le dessin c'est la même, Vatine s'est sérieusement pas foulé. Merci la 3D, merci l'excuse de la jouer "épure" de tout les côtés, et je ne parle même pas des copier-coller qui pullulent dans la bd, ça devient limite outrancier. Non là je crie au scandale !! Le robot qui accompagne la nana, même si ses dialogues sont cool, on se dit que c'est une vulgaire boîte de conserves avec des tuyaux de douche à la place des bras et un couvercle de wok à la place de la tête, le tout, en mode "repeat", sur certaines cases un peu ça passe, mais tout le temps c'est du vol!!!...
Les couleurs sauvent le bébé car faites vous le truc en tête, enlevez les couleurs et vous verrez à quel point les planches sont vides et sentent le vite fait bien fait...Sur du format "comics" je laisse couler...Mais sur un album grand public à plus de 15 euros (puisque c'est le second postulat de ce format) désolé les mecs, mais ça sera hors de question!!. Je ne dis pas qu'on dessine selon le nombre de traits et si vous ne remplissez pas les quotas vous êtes virés, je dis qu'à un moment on aimerait quelque chose de plus sincère et pêchu, sentir le boulot parce que certaines planches je le redis, pue le vide !!!....Alors Vatine a de l'expérience et c'est un auteur de talent aussi, mais plus ça passe et plus il nous prend pour des cons !!...Il est loin le Vatine de la saga d'Aquablue, qui voulait être un peu le précurseur d'un certain travail bien fait, qui voulait en donner pour l'argent du lecteur, qui était un vrai artisan de la bd...Je reprends ses propres mots dixit une ancienne interview ou il crachait au visage de certains de ses détracteurs qui trouvait son dessin trop "détaillé", trop violent, trop japonisant ou trop américain, et pas assez "arti' "...Donc sur quelques planches on a des chouettes ambiances, des noirs sympas qui rappellent le grand Mignola, mais sur d'autres c'est déplorable et sans vergogne pour le client qui va voir plein de dessins réutilisés à tout va (visages, posings, etc...) Mais chacun se fera seul juge de la chose.

Encore une fois ce triptyque se laisse lire, c'est marrant, sympa, mais une fois la mission remplie, je ne relirai pas cet objet bd 100 fois c'est un fait...Et pour de la SF, il y a en ce moment quelques trucs largement plus balaises et cool à lire que ce petit caprice (sympathique au demeurant) proposé par ces (grands) auteurs...Même si sorti de ceux de Vatine, les autres sont hélas tout aussi largement en dessous de ce que l'on souhaiterai lire de la part de grands noms de la bd (dixit Zep et confrères). Comme quoi qui peut le plus....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 127 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Zatoïchi Shin Retour Vers le Führer 1/3 - Infinity 8 (fascicule), tome 4