Couverture Rosalie Blum : Intégrale

Rosalie Blum : Intégrale

12345678910
Quand ?
7.9
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 1
  5. 2
  6. 17
  7. 55
  8. 132
  9. 51
  10. 18
  • 276
  • 51
  • 148
  • 1

L'intégrale de la trilogie de Camille Jourdy agrémenté de nouveaux dessins, à l'occasion de la sortie au cinéma du film éponyme réalisé par Julien Rappeneau.

Critiques : avis d'internautes (6)

Rosalie Blum : Intégrale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une finesse attachante

Ça commence par la morosité de la vie de Vincent, coiffeur solitaire tyrannisé par sa mère vieillissante, et ça glisse doucement vers le mystère de la femme qu'il décide de suivre : Rosalie Blum. Pourquoi cette impression de l'avoir déjà vue, alors que rien a priori ne le rattache à cette femme, tout aussi associale que lui, employée d'épicerie qui meuble sa solitude dans les bars ou la...

Avatar Manfred_S_Lee
9
·
Le coup de coeur de Julie L <3

Vincent, trentenaire, est coiffeur. Il ne sait plus trop où il en est de sa relation avec Marianne, et subit les lubies déjantées de sa mère qui le tient pour responsable de ses problèmes de santé. Il tente de mener une paisible existence malgré cela. Un jour, son attention va se porter sur cette épicière, dans ce quartier où il n'était pas allé faire ses courses depuis des années. Ce visage... Lire l'avis à propos de Rosalie Blum : Intégrale

Avatar BibliothèqueBoulazac
8
BibliothèqueBoulazac ·
Tendre, drôle, tragique, mystérieux.

La première partie est franchement mélancolique : ce pauvre Vincent, coiffeur, trompé et laissé tombé par sa copine partie à Paris, coincé avec sa mère vivant dans le même immeuble que lui, qui fourre son nez partout, ne lui laisse rien faire, le traite durement (on dirait une Tatie Danielle excentrique), et avec pour seul pote son cousin adulescent qui ne comprend rien aux tourments et est... Lire l'avis à propos de Rosalie Blum : Intégrale

2
Avatar Queenie
9
Queenie ·
Découverte
C'est joli comme mot. Rosalie.

Rarement bande-dessinée n’aura su façonner personnages aussi vrais, profonds et travaillés. De cette mère vieillissante et possessive, en passant par son fils, Vincent, lunaire à tendance désabusée… Sans oublier la silencieuse et captivante Rosalie ; et sa nièce, jeune étudiante au carrefour de sa vie, qui n’aspire qu’à la tranquillité d’une existence dans laquelle le bon sens serait érigé au... Lire la critique de Rosalie Blum : Intégrale

1
Avatar Pierre Lrt
8
Pierre Lrt ·
Toutes les critiques de la BD Rosalie Blum : Intégrale (6)