Prometteur mais avorté...

Avis sur Samurai 8 : La Légende d'Hachimaru

Avatar Lupin_the_third
Critique publiée par le

Nouvelle série du créateur de Naruto, Samurai 8 sent bon sur le papier, mais en réalité, il vaut quoi? Verdict dans ce billet qui épluche les 3 premiers tomes...

Samurai 8 est donc la nouvelle série de Masashi Kishimoto, l’auteur de Naruto, mais cette fois il s’occupe du scénario uniquement. En effet, il laisse le dessin à Akira Okubo, un ancien assistant qui a bossé avec lui sur Naruto pendant des années…

Bref,

Alors, on reconnait direct la patte Kishimoto avec son univers mêlant Japon traditionnel et Technologie moderne qu’on a pu découvrir dans Naruto. Mais ici le concept est poussé à fond, mêlant Samurais et Cyborgs, Robots etc. Et ça fonctionne pas mal ce petit coté anachronique…

Pour le reste ça démarre comme pas mal de shonen, avec un héros qui de base ne semble pas taillé pour le job (ici carrément dépendant de machines pour survivre) mais qui au final est destiné a accomplir de grandes choses… Et comme souvent, tout se précipite sur un quiproquo pour que l’aventure commence…

Kana a eu la très bonne idée de sortir les 2 premiers tomes en simultanés (comme au Japon) car faut avouer que malgré le fait que les 76 pages du 1er chapitre mettent tout en place, le début est plutôt laborieux. En effet l’intégralité du 1er tome et la première partie du 2e sont consacrés à la mise en place de l’univers, des enjeux, des personnages etc. Et comme le truc est assez dense et relativement complexe, ça prend du temps et nécessite pas mal d’explications… C’est mêlé au parcours d’Hachimaru qui vient d’obtenir ses pouvoirs et de découvrir le monde mais c’est quand même conséquent et un peu laborieux. Mais c’est bien souvent le cas avec ce type de construction de récit, pourtant ça permet par la suite, d’avancer plus librement dans l’intrigue sans ralentir le rythme par de longs passages explicatifs, car tout est normalement déjà posé. Un choix narratif qui s’avère généralement payant sur le long terme.

L’univers mis en place est donc dense et fourni. Le mix entre Cyborg et Samurai et ce petit coté science-fiction rétro est bien foutu et fonctionne plutôt pas mal. Et permet des combats vraiment pas dégueulasses rien que sur ces 3 premiers tomes. Donc la suite sent plutôt bon à ce niveau. En plus Kishimoto l’a prouvé avec Naruto, niveau combats épiques, c’est pas un manche et il en a livré quelque-uns de mémorables pendant les 15 ans de publication de Naruto. En plus il se concentre que sur le scénario cette fois, donc…

Car malgré ce petit coté laborieux, j’ai vraiment passé un bon moment lors de la lecture de ces 3 premiers tomes et la seconde partie du 2e tome fait vraiment décoller le récit et laisse présager du très très bon pour la suite, ce que confirme le 3e... Les 1er « méchants » à faire leurs apparitions sont badass et charismatiques, les combats plutôt très bien foutus et on sent que l’intrigue de fond sera bien complexe et torturée, a base d’organisations aux desseins et motivations pas très nets, de monde à sauver et d’actes passés à expier…

Évidemment c’est du 100% Nekketsu plein de bons sentiments et de dépassement de soi, donc vous attendez pas a une révolution à ce niveau. Par contre si comme moi vous accrochez a ce genre, vous ne serez pas déçu. Les personnages sont aussi un peu clichés et sont des poncifs du shonen comme le Maitre mystérieux à la réputation légendaire ou son disciple -notre héros- un peu insolent et rêveur… Pourtant comme souvent avec ce genre de personnages ultra-classiques, ça fonctionne, ils sont attachants et on se laisse rapidement happés par le tout. Le chara-design de certains et l’humour n’étant pas étrangers a cette alchimie. Car le dessin livré par Akira Okubo est vraiment efficace et très joli. Fin et détaillé, son trait et ses compositions sont dynamiques et l’ensemble dégage une belle énergie. Petit bémol pour les scènes de combats qui sont parfois un peu rushées et perdent en lisibilité et une narration un peu « hachée » par moments. Pour le reste, on sent que le gars à pas mal d’expérience et gère bien le truc.

De plus, et c’est surement mon coté fan de Matsumoto qui me fait dire ça, les cadrans qui apparaissent régulièrement me rappellent ceux qu’on peut retrouver dans toutes les œuvres du Maitre. Et si c’est ça, le bonhomme à du gout ^^

En résumé, un titre qui ne révolutionne pas le genre, très classique dans sa forme et clairement dans la droite ligne de Naruto, mais qui est maitrisé et fait efficacement le job,mais qui n'a pas su trouver son public et qui s’arrête au tome 5...

Plus d'articles sur le blog : [https://chroniquesdunvagabond.wordpress.com/]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 407 fois
1 apprécie

Autres actions de Lupin_the_third Samurai 8 : La Légende d'Hachimaru