"Mr Sandman, bring me a dream."

Avis sur Sandman : L'Intégrale, tome 1

Avatar Xuenimul
Critique publiée par le

Cette critique va traiter de toute la série, pas essentiellement du premier tome de Sandman.

Neil Gaiman est, semble t'il, un grand amateur d'histoires, de contes, de légendes... Épaulé par la maison d'édition , il réinvente le personnage de Sandman, un ancien super-héros de la firme, et le change radicalement, au point de ne garder que le nom. Ainsi, il devient une sorte de Dieu, un Infini, le frère de la Mort herself, et fut enfermé pendant 70 ans, empêchant les gens de rêver. Car Sandman est Morphée, le marchand de Sable, le Dieu des Rêves.

https://www.youtube.com/watch?v=CX45pYvxDiA

Il évolue dans un monde onirique, avec des dessins tout autant oniriques, parfois psychédéliques, mais est aussi capable de voyager au travers des rêves humains, et d'autres dimensions.

Neil Gaiman se fait le dramaturge des histoires du SandMan, inventant une mythologie et réinterprétant des histoires aussi vieilles que le monde :

Je pense ici à Abel & Caïn ou Orphée.

Aussi vieille que le personnage du Sandman lui-même. Car les histoires et les rêves, sont avant tout éternels, et semblables.

https://www.youtube.com/watch?v=CD-E-LDc384

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 551 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Xuenimul Sandman : L'Intégrale, tome 1