Couverture Simone Veil - L'immortelle

Critiques de Simone Veil - L'immortelle

BD de et (2018)

Critique de Simone Veil - L'immortelle par ouaillenot

Une BD extrêmement intéressante pour les personnes qui, comme moi, ne connaissent que les grandes lignes de la vie de Simone Veil. Dans cette biographie dessinée, les auteurs mettent en scène deux moments essentiels de la vie publique et privée de cette grande femme : la loi sur l'avortement et la Shoah. Graphiquement, j'ai beaucoup apprécié la mise en scène colorée qui assure une bonne... Lire la critique de Simone Veil - L'immortelle

2
Avatar ouaillenot
8
ouaillenot ·

Hommage à une femme d'exception

BD biographique que je recommande fortement ! La BD retrace ici - non toute la vie de Simon Veil - deux passages (et/ou combats) marquants de sa vie, à savoir la loi IVG sous la présidence Giscard et la Shoah. Ces deux sujets sont mises en corrélation scénaristique : d'un côté, l'adoption de l'IVG, mettant en balance la vie des femmes face à la mort des futurs nés ; et les camps de... Lire l'avis à propos de Simone Veil - L'immortelle

Avatar lumartinez
10
lumartinez ·

Une lecture obligatoire ou presque

Ce livre fort bien réussi, revient sur les deux passages les plus marquants de la vie de Simone Veil, cette grande dame française, qui a vécu l'enfer dans les camps de concentration et qui a soutenu la loi sur l'IVG sous le gouvernement Giscard. Un livre qui ne présente donc pas la vie complète de Simone Vei,l mais met en corrélation scénaristique son combat pour sa loi, qui... Lire l'avis à propos de Simone Veil - L'immortelle

Avatar arthelius
8
arthelius ·

1974

Biographie dessinée de Simone Veil qui insiste sur les deux années clés de sa vie, 1944 (déportation au camp d'Auschwitz) et 1974 (lutte pour sa loi sur l'IVG). Le récit est bien construit, les dessins sont simples mais les protagonistes sont bien croqués. Les fonds de couleur chapitrent le récit de façon originale. Lire l'avis à propos de Simone Veil - L'immortelle

Avatar Pierre-Yves Gouiffes
9
Pierre-Yves Gouiffes ·