Couverture Solanin, tome 1

Critiques de Solanin, tome 1

Manga de (2005)

  • 1
  • 2

"Devenir adulte, juste comme ça ..."

Joni Mitchell - All I Want. Je parle ici de l’œuvre intégrale, j'ai attribué neuf au second tome, pour ceux qui s'interrogent. Inio Asano a aux alentours de 25 ans lorsqu'il écrit et dessine Solanin, quelque part en 2005. Il évoque un sujet qu'il connait, qui... Lire la critique de Solanin, tome 1

13
Avatar Petitbarbu
8
Petitbarbu ·

Réveille le jeune qui est en toi

Comme d'habitude avec Inio Asano on a affaire à du lourd graphiquement, c'est sublime avec des personnages expressifs et soignés, un découpage qui met tout de suite dans l'ambiance, des décors magnifiques et une patte graphique propre, bref c'est du Inio Asano (dire que ce type est né quasiment en même temps que moi à un mois près ça me déprime ^^) Mais revenons à Solanin, qui va forcément... Lire l'avis à propos de Solanin, tome 1

10 1
Avatar Ngee
10
Ngee ·

Critique de Solanin, tome 1 par BAC

"Une petite mélodie un peu folle qui raconte notre jeunesse, imperceptible et ténébreuse" annonce la quatrième de couverture. Une phrase qui résume bien cette oeuvre que l'on parcourt tel un album photo retraçant l'entrée dans la vie active d'une jeunesse rongée par l'ennui et le désir d'évasion. Taneda a la musique dans le sang, bien qu'il ne tienne pas vraiment ce discours. Peu importe ce... Lire la critique de Solanin, tome 1

12
Avatar BAC
8
BAC ·

Grandiose...

De jeunes adultes, coincés entre insouciance et réalité, qui font face au monde du travail et aux difficultés de la vie... Comment ne pas s'identifier à eux ? Enfin moi, j'ai foncé tête baissée. Si vous aimez l'action, les batailles épiques, et compagnie, passez votre chemin... ici on a plutôt une histoire mélancolique, basée sur le quotidien et le mal-être, avec des personnes torturées mais... Lire la critique de Solanin, tome 1

8
Avatar Maaëth Lunaris
10
Maaëth Lunaris ·

Trop solennel Solanin

Taneda et Meiko ont 24 ans, et travaillent depuis deux ans, enchaînant les Baito, des petits jobs sans la moindre perspective d’avenir, qu’enchainent certains travailleurs japonais qui ne veulent pas se fixer et rentrer dans « le vrai monde des adultes », comprendre « obtenir un CDI dans une boite stable et s’y investir pleinement ». Meiko a un salaire correct qui permet à son couple de vivre... Lire la critique de Solanin, tome 1

8
Avatar Floax
7
Floax ·

La vie, la vraie.

Solanin, c'est beau, c'est touchant, c'est poétique, c'est plein de question que beaucoup de gens se sont posé et se posent encore (j'espère en tout cas). On suit la vie d'une bande de jeune et on se dit que ça aurait put être nous, non c'est même nous quelque part nous sommes presque tous passer par la. Les questions sur le sens de la vie, les doutes sur notre travail, l'amitié la vraie,... Lire la critique de Solanin, tome 1

4
Avatar Quietus
10
Quietus ·

Critique de Solanin, tome 1 par Biskuit

Solanin est un livre qui se lit de droite à gauche, ah oui c'est un manga dont il s'agit, et puis tous les tomes sont en même temps, c'est pratique et ça s'appelle une intégrale (version anglaise, ceci dit). A côté de ça, les personnages ont souvent de grandes bouches et de petites gouttes de sueur autour, c'est parce qu'il fait chaud à Tokyo, ils sont jeunes et beaux mais fragiles et perdus, hé... Lire l'avis à propos de Solanin, tome 1

4
Avatar Biskuit
7
Biskuit ·

Critique de Solanin, tome 1 par El_Senor_Guigui

Intéressant. Un premier tome un peu lourd dans sa première moitié sur le questionnement du futur, malgré de bonnes idées comme la réunion de Taneda avec lui même. Ensuite on quelque chose d'à la fois plus sombre et ... pas plus sombre. Attendre un drame avant de prendre les choses en main. Un manga sympatoche avec un début où on ne sait pas vraiment où l'on va et une fin où l'on ne sait pas... Lire l'avis à propos de Solanin, tome 1

6
Avatar El_Senor_Guigui
7
El_Senor_Guigui ·

Critique de Solanin, tome 1 par ZongZong

Après avoir connu plaisir et déception avec Bonne nuit Punpun, sous la pression sociale, je cède : je décide de lire le manga 3 fois Acadamy Owarded qui valut à Inio Asano ses lettres de noblesse, Solanin. Malgré ses qualités évidentes, une fois mis en bouche, Solanin a quand même cet arrière-goût amer comparable au cinéma indépendant. Rien que dans le pitch, tout y est : des personnages... Lire l'avis à propos de Solanin, tome 1

2
Avatar ZongZong
7
ZongZong ·

Inio Asano. Ce salop!

Bah ouais. Il aurait pu créer des protagonistes gros, gras, moches et les torturer que ça m'aurait pas posé de problèmes. Au lieu de ça, on a des personnages simples, mignons et attachants qu'il confronte à la dure réalité de la vie. D'abord il y a Taneda, ce fana de musique un peu faignant, qui nous ressemble. Et Meiko, ce petit bout de femme qu'on aimerait essayer de consoler. Même pas... Lire l'avis à propos de Solanin, tome 1

Avatar LemonNenuphar
10
LemonNenuphar ·
  • 1
  • 2