Avis sur

Souvenirs de l'empire de l'Atome par fmelo

Avatar fmelo
Critique publiée par le

Paul, écrivain de science-fiction dans les années 50, a depuis son enfance un don un peu particulier : il partage la mémoire de Zarth Arn, héros de l'Empire Galactique, situé 100 000 ans dans le futur de l'humanité.

Ce don fini par arriver aux oreilles de Gibbon Zelbub, industriel de l'armement et hypnotiseur de talent, qui compte bien l'utiliser à son avantage.

Ce one-shot est tout d'abord un magnifique bouquin, bien imprimé et sur un papier très agréable. Une question de forme qui accompagne la patte graphique d'Alexandre Clérisse. Ce premier album est un vibrant hommage à la science-fiction, des années 30 aux années 60. Tout y passe, des pulps au style Atomium, né en 1958 avec l'Exposition Universelle.

Les clins d'oeil sont nombreux, du méchant de l'histoire (Zelbub est fortement inspiré par … Zorglub), à Franquin et globalement au style graphique de l'époque.

Chaque période de la vie du héros permet de faire varier l'illustration dans un style donné, années 30,40,50 …

Les liens avec le design, l'architecture et les différents arts graphiques de l'époque sont nombreux, très nombreux et c'est un régal de fouiller, de revenir sur l'image pour rechercher tout ces clins d'oeil.

On est là dans un One-shot, une aventure se lisant d'une traite. Au scénario, une aventure classique avec un grand méchant, des bases secrètes, des princesses et des héros invincibles.

Une aventure "comme dans le temps", à la Franquin. En ce qui me concerne j'ai adoré !

Le dessin lui est juste parfait pour cette histoire, dans un style futuriste (des années 50), bourré de références (d'ailleurs, pour fouiller un peu la question, ne pas hésiter à aller voir le blog de l'album...)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 359 fois
1 apprécie

Autres actions de fmelo Souvenirs de l'empire de l'Atome