Collapsologie en milieu forestier

Avis sur The End

Avatar vincentvega88
Critique publiée par le

Une équipe de chercheurs établis en suède s'affairent à étudier la manière dont les arbres communiquent entre eux et réagissent à leur environnement. Mais l'avancée de leurs recherches suggère que les arbres feraient plus que réagir à leur environnement, comme l'annonce la phrase en 4ème de couverture : Je pensais que nous étions là pour observer la forêt. Mais c'est elle qui nous observait.

Le thème de l'histoire est plutôt d'actualité, il est question des réseaux de communication existant entre les arbres mais également plus globalement de l'impact des différentes espèces animales (dont l'homme) sur la planète. Ce qui est assez intéressant et original.

De plus le sujet n'est pas traité de manière trop technique/scientifique ce qui rend l'intrigue aisée à comprendre et donne à l'histoire une part de mystère. Toutefois,c'est également un point faible car les faibles explications apportées donnent plus l'impression d'un vernis scientifique que d'un réel thème creusé.

Ensuite, si j'ai trouvé le thème plutôt original, le derniers tiers de l'histoire (que l'on peut identifier sur la tranche au niveau du marqueur noir) est vraiment cliché et l'intrigue aurait gagné à faire l'objet de plus de développements, quitte à ce qu'il y est plusieurs tomes. Car c'est vrai qu'en une BD on reste un peu sur sa faim.

Esthétiquement, la BD est très jolie, les planches sont réalisées en une nuance d'une même couleur (pas comme sur la couverture un peu criarde au passage), variant selon le déroulement de l'intrigue et participant ainsi à la création d'une ambiance mystérieuse, le tout restant dans des couleurs plutôt froides (rpz forêt suédoise).

Un cycle de BD pourrait être développé autour des bases de l'univers posé par ZEP dans "The End", tant sur le fond de l'intrigue que sur l'esthétique bichrome, ça serait vraiment sympa !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
1 apprécie

Autres actions de vincentvega88 The End