Promesse tenue

Avis sur The Promised Neverland, tome 1

Avatar Nicolas Blin
Critique publiée par le

Attendu depuis des mois comme un poids-lourd shonen, TPN part sur d’excellentes bases, avec son scénario au croisement de Get out et Prison break, jugez plutôt : des orphelins surdoués, persuadés de vivre dans le paradis des orphelinats (bien nourris, éducation au top, belle demeure, maman de substitution « parfaite ») déchantent méchamment quand ils découvrent qu’ils sont élevés au bon grain dans un seul but: servir de repas de luxe à des êtres démoniaques! Une réalité cruelle qui va les pousser à tenter de s’évader de leur cage dorée malgré la méfiance croissante de leur « Maman » geôlière. On sort de ce premier tome à la fois conquis et inquiet: c’est techniquement parfaitement exécuté, avec de jolis pics de tension, l’auteur n’utilisant pas de ficelles trop grosses pour faire avancer son récit. Mais de nombreux éléments restent en suspens (les motivations des démons et des gardiennes, l’univers en dehors de l’orphelinat...) dont les développements et l’orientation seront cruciaux pour savoir si le potentiel du titre est aussi élevé qu’on nous le promet. Mais l’introduction est prometteuse en tout cas...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 229 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nicolas Blin The Promised Neverland, tome 1