Le safari de Tintin

Avis sur Tintin au Congo - Les Aventures de Tintin, tome 2

Avatar laphinoiterie
Critique publiée par le

J'avais gardé un bon souvenir de mon premier Tintin, lu pendant mon enfance. C'est donc avec une certaine nostalgie que je me suis replongé dans cette BD ; c'est avec une immense déception que je l'ai refermée. Préalablement à ma relecture, j'avais lu de nombreuses critiques à l'égard de l'oeuvre de Hergé, taxée notamment de racisme. En effet, au long des pages on se rend compte que la pensée coloniale de l'époque est omniprésente : les Africains sont dépeints comme des êtres paresseux, enfantins et belliqueux.

Par ailleurs, l'histoire est pauvre. Elle se résume à une course-poursuite entre Tintin et celui qui tente de l'éliminer, dont les tentatives se soldent par des échecs à répétition. L'imagination de l'auteur semble s'être limitée à l'aspect exotique du Congo avec la présence de la presque totalité des animaux emblématiques de la savane africaine : lion, léopard, girafe ou encore hippopotame sont tous au rendez-vous. Des animaux envers lesquels Tintin ne fait preuve d'aucune pitié. Le reporter sympathique est transformé en un chasseur froid qui tue sans états d'âme. Ainsi, Tintin se gargarise d'avoir massacré des dizaines de gazelles, il tue un singe innocent puis le dépèce, il fait exploser un rhinocéros en mille morceaux, avant de mettre à mort un éléphant et de lui couper ses défenses pour les brandir en trophée de chasse. Si bien que la BD aurait pu être renommée le safari de Tintin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 82 fois
1 apprécie

Autres actions de laphinoiterie Tintin au Congo - Les Aventures de Tintin, tome 2