Le roi Milou

Avis sur Tintin au Congo - Les Aventures de Tintin, tome 2

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

J'avais entrepris de relire toute la série Tintin. J'ai oublié Tintin au Congo (j'ai commencé dans le désordre). Puis je m'en suis rappelé et je me suis dit: ha ben ce serait intéressant de le relire avant les picaros. Puis maintenant je me dis: mince mais en fait il faut aussi que je relise 'archive' avec les premières versions de tintin au congo, tintin en amérique, et surtout tintin au pays des soviet, sa première aventure. Bon...

Alors j'ai été surpris. tintin en amérique me paraissait un peu trop foufou et mal ficelé. Ce tintin ci passe mieux le coup de la relecture 15 ans plus tard. Certes l'histoire sent l'improvisation à grand nez, mais cette série de petites mésaventures fonctionne plutôt bien. L'humour est burlesque et me rappelle les premières bd américaines dans son enchaînement d'action. Surtout pour la version Archive que je me suis déjà permis de relire sitôt le 'remake' lu.

En fait, de la bd semble découler une certaine naïveté... on re proche toujours à hergé son racisme suite à cet album, et pourtant j'ai l'impressionq ue même pour l'époque ce devait être du second degré. Puisque justement les bd américaines qui ressemblent à ce tintin sont assez fort second degré. ALors pourquoi pas? SUrtout que, honnêtement, si l'on doit consiédérer Hergé raciste envers les africains dans cet album, on devrait alors le déclarer raciste envers tous els animaux sauf Milou... Parceque leur traitement n'est pas très glorieux non plus. Et même si Hergé était premier degré, je ne pense aps que censurer le livre soit une bonne idée. Après tout il est le témoignage flagrant d'une époque. Quand on voit Tintin fier de ramener des cornes d'éléphant, ou tuer un singe juste pour s'en revetir de la peau afin de leurrer un autre singe...

Non pour moi c'est une histoire qui fonctionne très bien au second degré. pas de prétention, pas vraiment de narration non plus, juste une succession de gags simples (pas hilarants non plus). Evidemment en le prenant au premier degré on serait déçu. Et puis c'est le genre d'album qu'on ne peut faire qu'une fois. C'est peut-être pour ça que Tintin en amérique ne fonctionne pas trop...Hergé a senti qu'il ne pouvait recommencer exactement, et il essaie de donner un fil conducteur (Tintin doit libérer l'amérique de ses gangsters) mais échoue à véritablement happer le spectateur.

Graphiquement, j'ai été nettement plus touché par la première version. Il y a une belle naïveté dans son trait, et le noir est beaucoup plus rpésent. Son dessin était nettement plus américain que par la suite. Le découpage était aussi plus fluide, en se limitant ainsi à 6 cases par page. Le remake n'est pas mal, mais est moins intéressant je trouve. Bien qu'il me semble qu'Hergé soit l'inventeur du gaufrier? enfin je ne sais plus si c'est Hergé ou Franquin... En tous cas Tintin au congo est construit en Gauffrier, et ça change de ce qui suivra.

Bref un album finalement intéressant, plus que ce que je craignais. Les deuxversions possèdent leur charme mais si je devais en choisir une, ce serait l'originale (en VO en plus).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 535 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper Tintin au Congo - Les Aventures de Tintin, tome 2