hein ???

Avis sur Tintin au Congo - Les Aventures de Tintin, tome 2

Avatar openupandbleed
Critique publiée par le

10 étoiles et un coup de coeur pour Tintin au Congo, en plein mouvement BLM ? Mais t'as craqué ton slip, ou alors tu penses que le Rassemblement National est un parti de dangereux gauchistes ?

On se détend et on prend un temps pour la réflexion.

Les dix étoiles et le coup de coeur ne sont évidemment pas adressés à cet album, fort mauvais, même en laissant de côté la question politique. Fort mauvais mais non dénué de qualités graphiques (les couleurs sont splendides).

J'ai lu et relu Tintin au Congo quand j'étais gosse, ça n'a pas fait de moi un fieffé fasciste nostalgique des colonies pour autant. Je sentais d'ailleurs bien que ces voitures et ces trains d'un autre âge, ces personnages un peu ridicules, ce chien insupportable qui parle tout le temps et le coup de massacrer des animaux à la dynamite, ça collait pas trop avec le monde réel. Oui, même les gosses sont capables de ne pas tout prendre au premier degré.

Ensuite, je suis vraiment fatigué par cette époque de néo gardes-rouges obsédés par la couleur de peau et qui n'ont que les mots offense, réparations, victimes et censure à la bouche. Je voudrais rappeler à la brigade SJW qui associe systématiquement Hergé et Tintin à cette erreur de jeunesse en occultant tout le reste, qu'en procédant ainsi elle fait preuve d'une bêtise et d'une malhonnêteté intellectuelle sans nom.

Plaçons donc Tintin au Congo (et Tintin en Amérique aussi, car pas beaucoup plus fin) dans l'oeuvre globale d'Hergé.

Reprenons :

Le Lotus Bleu : dénonciation de la colonisation japonaise de la Chine à une époque où l'Europe considère que les Chinois sont des barbares sous-développés et les Japonais porteurs de la civilisation en Asie.

L'Oreille cassée : Hergé allume en une page l'ingérence et la main-mise des capitalistes Américains sur les ressources des pays d'Amérique latine. Et pas dans les années 60 hein.

Le Sceptre d'Ottokar : Hergé dénonce le nazisme et le fascisme mussolinien. Et pas en 1944 hein.

Le Temple du Soleil : en une seule page remarquable (la rencontre Zorino - Tintin), Hergé règle son compte à la colonisation espagnole de l'Amérique latine.

Tintin au Tibet : oeuvre profondément humaniste et écologiste, de cinquante ans en avance sur son époque.

Les Bijoux de la Castafiore : Hergé dénonce le racisme anti Roms des braves gens bien de chez nous.

Cock en stock : Hergé dénonce l'esclavage des Africains par les pays arabes, esclavage et traite qui avaient encore cours dans les années 60 et qui sont repartis de plus belle en Libye ces dernières années. Et ne parlons pas des stades actuellement en cours de construction au Qatar.
A part ça, on s'excite sur les statues de Colbert.

Sur les statues de Colbert et sur Tintin au Congo.

On a effectivement le sens des priorités dans l'ultra-gauche communautariste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 87 fois
1 apprécie

Autres actions de openupandbleed Tintin au Congo - Les Aventures de Tintin, tome 2