DeCarnaval et politique

Avis sur Tintin et les Picaros - Les Aventures de Tintin,...

Avatar Jacquesherve
Critique publiée par le

Ce récit à l'origine était appelé à être la suite des Bijoux de la Castafiore où la cantatrice part faire une tournée en Amérique du Sud dont au San Theodoros. Mais Hergé avait choisi de créer un autre récit : Vol 714 pour Sydney. Il aura fallu attendre huit ans après ce récit et trois ans après le film Tintin et le lac aux requins pour que la vingt-troisième aventure soit publiée en 1976.

La Bordurie de Plekszy Gladz a aidé le général Tapioca à renverser le Général Alcazar. Voilà que la Castafiore en compagnie de sa cameriste, de son pianiste et des Dupondt arrive à Tapiocapolis. Accusés à tort de complot contre le pouvoir en place, seules les interventions de Tintin et du Général Alcazar pourront faire bouger les choses.

Tintin à travers ce récit va intervenir dans les affaires politiques mais uniquement dans l'intérêt de sauver ses amis. On remarquera que la politique entreprise par le général Alcazar n'apporte pas tellement d'amélioration par rapport à celle de son rival quand on voit les favelas.

N'oublions pas une attitude assez cornélienne qui triomphe dans les dernières pages étant donné que Tintin s'oppose fermement à toute condamnation à mort , ce qui n'est pas tout à fait le cas du capitaine Haddock notamment vis à vis de Pablo pour trahison.
Le général Tapioca sera lui même surpris par la décision prise par le général Alcazar en accord avec Tintin.

L'idée de mettre en avant le carnaval est excellente et en regardant la page 60 on notera que le modèle n'est autre que celui de Nice lorsque nos amis réquisitionnent un char pour aller sauver les Dupondt.

Séraphin Lampion apparaît comme un personnage plus sympathique étant donné que le déguisement de Turluron qu'il a conçu va aider le général Alcazar et ses hommes à renverser le général Tapioca sans trop de violence. Le hommes du général Alcazar maîtrisent assez bien la danse des Turlurons.

On est déçu de voir Pablo, un homme rencontré dans l'oreille cassée et qui avait sauvé Tintin le trahir en participant au piège tendu par le colonel Sponsz/Esponja déjà connu dans l'affaire Tournesol qui est un des bras droits de Tapioca avec le très hypocrite Colonel Alvarez. Notons que ce personnage très accueillant n'hésite pas à participer au piège tendu par le colonel Sponsz pour se débarrasser de nos amis. Le colonel Alvarez fait partie des personnages les plus décevants de l'album.

On appréciera l'invention du professeur Tournesol, le Géo Trouvetou de l'Univers de Hergé visant à lutter contre l'alcoolisme et aussi la femme du général Alcazar, Peggy avec son sacré caractère. Tournesol l'apprécie sans doute en raison de son image de femme qui ne se laisse pas faire.

Un album assez différent des précédents avec la nouvelle tenue de Tintin qui porte un Jean à la place de la culotte Golf et des personnages peu tentés par l'aventure mais qui met en avant une issue pacifique et cornélienne.

Un album un peu boudé à sa sortie et qui mérite largement une lecture !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 72 fois
1 apprécie

Autres actions de Jacquesherve Tintin et les Picaros - Les Aventures de Tintin, tome 23