Un manga en deux parties

Avis sur Tokyo Ghoul

Avatar Ixy
Critique publiée par le

Un très bon manga dans l'ensemble mais assez inégal. Il y a grosso modo deux parties : la première avec un Ken 'gentil', droit, simple et qui réussit plutôt bien à gérer sa double nature, une deuxième avec un Ken qui ne sait plus où donner de la tête, avide de pouvoir, torturé (à ne pas prendre qu'au sens figuré), limite malade. Le manga est à l'image on pourrait dire de son personage. On suit sans problème la première partie du manga avec beaucoup de plaisir et d'empathie pour le personnage de Ken et les personnages qui l'entourent (en particulier Toka qui est pour moi le deuxième héros de l'intrigue). La deuxième partie du manga est beaucoup plus pénible à suivre, comme Ken on se perd dans l'intrigue, on ne sait plus quels personnages on suit, bref c'est plus confus. Mais la première partie du manga fait que l'on est indulgent par rapport à cette baisse de régime et on veut croire qu'il s'agit simplement d'un moment d'égarement et de doutes pour Ken

(finalement il ne réussira pas à sortir de cette boucle négative, malgré un moment de mieux après son entrevue avec Toka, puisqu'il prend part au combat final sans espoir de réussite)

avant la suite (Tokyo Ghoul re).

Le thème du manga est très fort : c'est celui du cannibalisme - les ghoules se nourrisent d'humains et même si les ghoules ne sont pas a proprement parler des humains ils en présentent tous les traits et on s'identifiie bien à eux. De ce fait on est pris dans l'intrigue et les premières scènes de violences et meurtres font leur effet. Le manga exploite très bien ce filon en abordant les thèmes du meurtre, la perte d'humanité, l'avidité, l'animalité, la dissimulation, la peur réciproque entre ghoules et humains... Ce que j'aime dans ce manga c'est que tous ces thèmes sont présents mais on ne perd pas trop de temps dessus, on reste concentré sur les actions et les faits et ça avance - en tout cas pour la première partie. Cela va peut-être même trop vite pour Ken qui finit par être dépassé par ce qui lui arrive même s'il gère bien sa double nature au début du manga.
L'auteur s'attache à créer un univers qui ne soit pas manichéen - on suit tour à tour les ghoules, différentes équipes, et les inspecteurs humains. Parfois il en fait un peu trop avec l'ajout d'anecdotes inutiles et des flash back à n'en plus finir. Le manga se disperse trop vers la fin. Petit à petit Ken perd son statut d'héros et il n'y a plus qu'un personnage principal mais une multitude de personnages isolés et aucun d'eux ne s'impose. La deuxième partie est la déconstruction de tout ce qui a été mis en place en première partie : le personnage de Ken, les liens entre les personnages, le rôle de l'Antique... mais peut-être est-ce là un choix de l'auteur.

J'ai pu lire que les dessins étaient parfois bâclés et un peu confus, ça ne m'a pas dérangé et je trouve que ça le fait très bien dans l'action. L'auteur a un style qui s'accorde très bien avec l'univers des ghoules. Parfois c'est vrai des chapitres sont difficiles à suivre, il faut relire plusieurs fois pour comprendre et il faut aimer jouer 'aux petits détetectives' pour bien comprendre tout ce qui se passe.

En conclusion : un manga que je recommande, en tout cas jusqu'à ce que Ken se fasse une nouvelle couleur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 406 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ixy Tokyo Ghoul