Couverture Transmetropolitan : Année Un

Transmetropolitan : Année Un

(2014)
12345678910
Quand ?
8.3
  1. 1
  2. 2
  3. 6
  4. 13
  5. 17
  6. 37
  7. 148
  8. 332
  9. 390
  10. 179
  • 1.1K
  • 198
  • 456
  • 25

Exilé depuis près de cinq ans loin du fracas de la civilisation, le journaliste Spider Jerusalem est contraint de reprendre le chemin de La Ville. Secondé par ses deux assistantes, Channon Yarrow et Yelena Rossini, l'acide et misanthrope pamphlétaire reprend alors son combat contre les abus de...

Match des critiques
les meilleurs avis
Transmetropolitan : Année Un
VS
Journalisme Gore-Gonzo-La

Transmetropolitan. Spider Jérusalem. LE journaliste Gonzo par excellence ! L'univers est acerbe, futuriste et pourtant tellement réaliste. Spider redescend de la montagne pour remettre son nez dans la merde de la cité, et Dieu sait qu'il va avoir du pain sur la planche ! Attention ce comic book est fait pour ceux qui ont un estomac en béton, Spider est sale, violent, drogué, mais il recherche toujours la vérité, et celle-ci est sacrément bien enfouie sous les immondices de la Cité. Il va en...

3
Une critique de la société un peu vulgaire sans fil conducteur

Je dois dire que lire ça après avoir lu Doktor Sleepless on s'aperçoit quand l'auteur travaille bien un personnage et un univers, car ici je ne vais quand même pas cracher dans la soupe. Le travail ici est bien réalisé l'univers est assez détaillé et dès le premier numéro on a des indices sur les thèmes abordés par la suite de l'album. Le récit se passe dans le futur (un thème commun avec Doktor Sleepless) où un journaliste aux méthodes borderline prêt à tout pour la vérité et pour un scoop... Lire l'avis à propos de Transmetropolitan : Année Un

4 1

PostsTransmetropolitan : Année Un

Critiques : avis d'internautes (12)

Transmetropolitan : Année Un
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les mensonges font loi et la vérité est obsolète

Transmetropolitan c’est la BD qui prend aux tripes, qui titille le cerveau et réveille le neurone contestataire. Ca te balance des citations cultes toutes les deux pages, le genre de phrases que tu vas noter dans un carnet tellement tu trouves que c’est couillu et vrai et que ça se fout du politiquement correct. On se balade dans un futur dystopique qui pousse à l’excès des tares déjà réelles... Lire l'avis à propos de Transmetropolitan : Année Un

8 9
Avatar Kwack
9
Kwack ·
Irrévérence

Pourquoi? Pourquoi foutre une telle note (hum, la meilleure en fait) à un comic-book? Qu'est-ce qui rend cette lecture savoureuse au point de lui attribuer la notation ultime? C'est un tout en fait. Ce n'est même pas basé sur des faits, sur du réel. Oh, je pourrais bien dire que les dessins de Robertson regorge de petits détails, de trouvailles intéressantes, et servent à donner vie... Lire la critique de Transmetropolitan : Année Un

2 1
Avatar Thibault Hamelin
10
Thibault Hamelin ·
Salvateur car Corrosif

Avertissement : cet ouvrage s'adresse plutôt à des gens qui ont déjà lu un peu de SF (de la vraie, pas StarWars), pour les autres, je conseille de plutôt lire le tome 2 pour commencer. Avant de rentrer plus en détail dans la critique, parlons brièvement de la technologie et de son rapport ambigu avec les histoires. Les observateurs classiques l'ont toujours méprisée avec raison dès... Lire la critique de Transmetropolitan : Année Un

4
Avatar CorsairePR
10
CorsairePR ·
Découverte
"Transmetropolitan T.1" de Warren Ellis et Darick Robertson chez @UrbanComics

Synopsis :  "Exilé depuis près de cinq ans loin du fracas de la civilisation, le journaliste Spider Jerusalem est contraint de reprendre le chemin de La Ville. Secondé par ses deux assistantes, Channon Yarrow et Yelena Rossini, l'acide et misanthrope pamphlétaire reprend alors son combat contre les abus de pouvoir, la corruption et les injustices de cette société du 21e siècle... Lire l'avis à propos de Transmetropolitan : Année Un

Avatar Paul Lafontaine
10
Paul Lafontaine ·
Vulgaire, tu trouves ça vulgaire ?

Alors oui c'est vulgaire, mais c'est un parti pris sans aucun doute assumé par les auteurs. Si l'on aime pas la vulgarité, ce qui est le cas de beaucoup de gens, il y a deux solutions avec cette BD : 1. Vous avez un blocage psychologique tellement fort qu'il vous empêche d'apprécier ne serait-ce qu'une miette de l’œuvre. C'est dommage pour vous, pas la peine de ressasser votre frustration, la... Lire l'avis à propos de Transmetropolitan : Année Un

Avatar __ Supernuva
9
__ Supernuva ·
Toutes les critiques du comics Transmetropolitan : Année Un (12)
Vous pourriez également aimer...