Couverture Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

(2014)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 7
  2. 6
  3. 22
  4. 43
  5. 128
  6. 414
  7. 1383
  8. 2278
  9. 845
  10. 217
  • 5.3K
  • 484
  • 1.2K
  • 72

Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs...

Match des critiques
les meilleurs avis
Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1
VS
Remarquable et passionnant

« L’arabe du futur » est remarquable à plusieurs titres. Le dessin de Riad Sattouf, dont la simplicité et l’apparente naïveté peuvent surprendre au premier abord, est d’une incroyable efficacité quand il s’agit de décrire des lieux, des ambiances, des personnages. La description autobiographique minutieuse de la vie quotidienne d’un enfant de 2 à 6 ans est tout à fait stupéfiante. L'auteur nous fait visiter des lieux secrets voire interdits à la plupart d’entre nous : l’intérieur de...

28
Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne
Gros malaise...

Gros malaise à la fin de la lecture de "l'Arabe du Futur", le pavé de Riad Sattouf dévoré pourtant en deux heures : écrit par un autre (en particulier un "Gaulois"), on serait prêt à parier que ce livre passerait pour un pamphlet du FN ! La description de la société libyenne est déjà sévère, même si ce sont les travers d'une dictature socialiste qui y sont pointés avant tout... Par contre les chapitres sur la vie en Syrie, décrivant un mode de vie primitif jusqu'au... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

59 36

Critiques : avis d'internautes (62)

Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Riad tue le père !

Riad Sattouf a commencé sa carrière de bédéaste en racontant ses jeunes années. Que ce soit son adolescence avec « Le manuel du puceau » ou son enfance avec « Ma circoncision », on a senti dès le départ un besoin de raconter sa jeunesse. Il faut dire que celle-ci est assez particulière, l’auteur ayant vécu en Lybie et en Syrie ses premières années… Dix ans après « Ma circoncision », Riad Sattouf... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

29
Avatar belzaran
8
belzaran ·
Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par chesnay

Un Riad Sattouf grave. Si la description de la Libye de Kadhafi contient quelques drôleries, celle de la Syrie d'Hafez el-Assad culmine dans la plus complète angoisse. Le père mène sa barque d'un pays arabe l'autre au mépris contradictoire de ses convictions intellectuelles et au suivisme incompréhensible de la mère. On sort de la bande-dessinée affolé à l'idée de devoir retourner en Syrie... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

4 1
Avatar chesnay
7
chesnay ·
Découverte
Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par arnonaud

Premier tome de l'autobiographie en BD de Riad Sattouf. Une série qui reviendra à priori plus particulièrement sur son enfance, qui peut être source d'intérêt pour le lecteur puisqu'il l'a passé en partie au moyen-orient, en particulier en Syrie et en Lybie, tout en revenant de temps à autre en France (mais pour l'instant jamais très longtemps). Son père est d'origine syrienne et n'est pas... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

17 1
Avatar arnonaud
8
arnonaud ·
Critique de Une jeunesse au Moyen-Orient... par Kab

Je ne sais pas si c'est un chef d'oeuvre ou un mauvais bouquin. Je l'ai lu d'une traite (ce qui est rare). Pourtant j'en garde une mauvaise impression. Je ne sais pas si Satouf l'a fait exprès, mais tous les personnages adultes sont exécrables. Le père est horrible, la mère ne fait que subir, les grands-parents oncle... sont aussi horripilant. L'oeil est acerbe, mais plutôt que de... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

46 12
Avatar Kab
5
Kab ·
Quel intérêt (à part pour Sattouf lui-même) ?

Sattouf maîtrise la mise en scène et la narration, ça on le savait déjà et il le prouve encore dans ce premier pavé consacré à sa prime jeunesse. La lecture est donc fluide, agréable, son humour fait mouche les trop rares fois où il a la bonne idée d'en parsemer ses pages. Le problème, c'est que rien, absolument rien ne m'a intéressé dans son récit. Sattouf nous pond une... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1

21
Avatar Ouaicestpasfaux
5
Ouaicestpasfaux ·
Toutes les critiques de la BD Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) –... (62)