Avis sur

Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) –... par retardeness

Avatar retardeness
Critique publiée par le

J'ai toujours cette sensation mêlée d'incrédulité et de malaise à la lecture des aventures du petit Riad. J'ai envie de faire une comparaison complètement tirée par les cheveux, mais c'est comme la lecture des Malheurs de Sophie : je reste scotchée alors qu'on me donne à voir une compilation édifiante des moeurs du XIXème siècle et j'y vois tout ce qu'elles ont de problématiques, sans qu'on insiste particulièrement sur ça. Mais à hauteur d'enfant, on ne peut s'empêcher de trouver ces milles anecdotes rafraîchissantes. Déroutant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 88 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de retardeness Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) – L’Arabe du futur, tome 2