• SensCritique
  • BD
  • Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4
Couverture Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4

Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4

(2018)
12345678910
Quand ?
8.3
  1. 4
  2. 0
  3. 0
  4. 3
  5. 6
  6. 28
  7. 171
  8. 684
  9. 603
  10. 155
  • 1.7K
  • 162
  • 558
  • 19

Âgé de neuf ans au début de ce volume, le petit Riad devient adolescent. Une adolescence d'autant plus compliquée qu'il est tiraillé entre ses deux cultures – française et syrienne – et que ses parents ne s'entendent plus. Son père est parti seul travailler en Arabie saoudite et se tourne de plus...

Critiques : avis d'internautes (17)

Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Notre vérité à tous...

« L'autobiographie est encore le meilleur moyen qu'on ait trouvé pour dire toute la vérité à propos des autres. » (Pierre Daninos) Deux ans que, accros que nous sommes à l'autobiographie de Riad Sattouf, nous attendons ce quatrième tome de "l'Arabe du Futur", qui nous parle des jeunes années de l’auteur, déchiré entre la Syrie et la...

29 7
Avatar Eric Pokespagne
8
·
Pas de cliffhanger. Un drame soudain et réel

Si vous aviez apprécié les 3 premiers volumes de l'autobiographie de Riad Sattouf, vous allez adorer ce 4ème chapitre. Si vous aviez moins aimé, lisez tout de même cette dernière et non ultime livraison. Riad grandit et ses souvenirs sont plus précis, plus ancrés dans une réalité souvent amère. La description psychologique de ses proches s'affine, les événements s'enchaînent sans... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4

20 6
Avatar Seemleo
9
Seemleo ·
La narration portée pas l'honnêteté

J'ai lu quelque part que Riad Sattouf ressentait, en écrivant et dessinant, des moment où il hésitait à mettre certains passage de la vie de sa famille dans la BD. Et chaque fois que cela arrivait, il se disait que c'était précisément ces moments-là qui devaient y figurer. Et cela se ressent tout du long. On ne peut qu'admirer le regard honnête, profondément meurtri aussi, que l'auteur porte... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4

4
Avatar IIILazarusIII
10
IIILazarusIII ·
Découverte
Tome Crouze n'a qu'à bien se tenir

Un merveilleux quatrième tome. À revenir un peu sur les toutes premières pages pour sonder le chemin parcouru, on se dit que plus le propos de Riad Sattouf gagne en gravité plus son dessin gagne en simplicité et en pureté. Quelques lignes, quelques traits fluides, quelques points suffisent à dire l'étonnement, la sidération du garçon face à la figure changeante de son père.... Lire l'avis à propos de Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4

17 1
Avatar Zaul
9
Zaul ·
Tuer le père

Le tome 4 est, des 4 bd, le tome le plus abouti, le plus nostalgique, voir triste, car il signe non seulement la fin de l'innocence (et sa nouvelle coupe de cheveux made in top gun de Riad) mais aussi l'abandon de ce qui faisait la relation au père, la fin de la confiance sans faille envers son jugement, l'absence de la protection qu'on est en droit d'en attendre. Ici le père de notre héros... Lire la critique de Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) – L’Arabe du futur, tome 4

5
Avatar atthegates
8
atthegates ·
Toutes les critiques de la BD Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) –... (17)