Avis sur

X-Men Vs. X-Men - All New X-Men (2012), tome 3

Avatar arnonaud
Critique publiée par le

Critique numéro par numéro. Peut être une critique globale le jour où je relirais ces numéros d'une traite (je les ai pour l'instant lu qu'en issues, numéros après numéros).

[#11] Suite de la confrontation (verbale et idéologique essentiellement) entre les deux écoles de mutants entammée dans le tome précédent. Ce numéro est vraiment intéressant et assez trépidant avec pas mal de choses qui se passent autour de Jean Grey, c'est très sympa de voir tous les esprits s'échauffer, surtout que les dialogues sont toujours bons (et oui, c'est Bendis). En plus de ça, on a le droit à une petite scène entre Kitty Pride et Jean Grey très soignée elle aussi, et a la suite de l'intrigue avec le S.H.I.E.L.D. qui est elle plus classique, surtout au niveau du cliff où l'on a un peu une impression de déjà vu pour ceux qui ont lu Uncanny X-Men. Espérons que cela soit gérer d'une autre manière que la dernière fois. Niveau dessins, rien à dire, le niveau est toujours excellent.

[#12] L'institut Jean Grey n'est décidément jamais tranquille. Après deux numéros de confrontation verbale face aux X-Men de Cyclope, voilà que les Uncanny Avengers se ramènent. On s'était déjà payé les vengeurs dans Uncanny X-Men, mais les confrontations d'équipes semblent plaire à Bendis... Le point de fort de ce face à face est la relation entre Scott Summers du passé et son frère, Alex (ou Havok de son nom mutant), le reste est un peu gâché par ce que Jean Grey découvre dans l'esprit d'un des membres des Uncanny Avengers. Du coup les X-Men du passé s’énervent sur des choses qu'ils ne comprennent pas et c'est un peu chiant, rien de dramatique cependant, ça se lit quand même bien, surtout que Stuart Immonen est toujours aux dessins, donc c'est toujours magnifique, avec un très bon jeu sur les éclairages. Seul bémol, la couleur est désormais du fait de Rain Beredo, et c'est du coup forcément moins bien que Marte Gracia, même si il ne s'en tire pas si mal.

[#13] Après une double page de teasing (bon dieu, Bendis se prend pour Hickman, le scénariste actuel dAvengers ?), le numéro se concentre sur les nouveaux X-Men (+ Wolverine et Kitty, car les stars mutantes sont toujours de la partie quand il faut quitter l'école) qui veulent régler cette affaire avec Mystique qui se développe depuis un petit bout de temps. On a le droit en prime a une apparition du Silver Samouraï ultra gratuite qui ne sert strictement à rien mais qui fait toujours bien quand ça sort en même temps en issue que le film Wolverine... Beaucoup de discussions dans ce numéro (comme dans les autres en fait), toujours bien écrites, avec des réactions au discours qu'Havok a prononcé dans Uncanny Avengers, la révélation du plan de Mystique, de l'action et toujours de l'humour dès qu'Iceberg l'ouvre (mais c'est toujours assez drôle). Niveaux dessins, c'est toujours balèze et c'est toujours ultra agréable à regarder. La série continue d'être très solide, même si je pense qu'il manque un truc pour qu'elle soit au niveau du Daredevil de Bendis.

[#14] Un numéro pas mal, mais terriblement confus. Une grosse scène d'action mettant en scène des pouvoirs psychiques et autres pouvoirs illusoires occupe une grosse partie du numéro et rien n'a été fait pour rendre la lecture de la bataille claire. Les dessins de Stuart Immonen ont beaux être sublimes et très bien mis en valeur par Marte Gracia aux couleurs, sa mise en scène est chaotique. Préférant trop souvent le dynamisme et les double pages à la lisibilité...Et il y a aussi l'acting des personnages qui ne correspond pas forcément à ce qu'ils disent, et c'est assez chiant. Bendis s'amuse toujours aux dialogues mais devrait plutôt chercher à expliciter ce qu'il se passe dans les cases avant de faire de l'humour...
Bon mise à part cette narration très brouillonne, c'est donc très joli (Immonen est vraiment excellent) et assez fun à lire avec de l'action et des petites blagues de Bendis qui sont souvent bien trouvées. Iceberg est d'ailleurs toujours aussi drôle et attachant comme personnage et c'est un vrai plaisir de voir ces crétineries mois après mois.
Bref on a vu mieux dans la série, plus lisible surtout, mais ce n'est pas franchement désagréable. On espère juste que la série retrouvera un jour le niveau qualitatif du premier arc.

[#15] Après les confrontations face à différentes équipes mutantes et face à des adversaires somme toute classiques, All-New X-Men s'offre un petit numéro de transition, uniquement consacré à développer les X-Men du passé. La première suprise du numéro est assez douloureuse, David Lafuente et Jim Campbell remplacent Stuart Immonen et Marte Gracia, et forcément on est très déçu en ouvrant le numéro (c'est quand même franchement moins beau et moins bien colorisé, il faut l'avouer)... Mais il y a petit côté indé dans le trait et la narration de Lafuente, un petit côté Scott Pilgrim, ce côté cool et adolescent qui collent vraiment à l'esprit du numéro. Au final, le seul vrai regret est de voir que Bobby devient une vraie tête à claque sous les traits du dessinateur, là où il était super attachant et rigolo avec Stuart Immonen.
Niveau scénar, Bendis fait dans le simple et nous sert du pure soap opera. Y a de la romance à tous les étages dans ce numéro, mais franchement, moi, ça me convient nickel. Ça renoue quelque part avec les récits des 60's qui avaient le don de savoir alterner en soap naïf et aventures héroïques (je pense ici au Spidey et Daredevil de cette époque). Bref toutes ces romances permettent des petits retournements de situations et de développer de manière intéressante tous les personnages, de les faire évoluer, et ça permet de changer un peu du côté stagnant que pouvait avoir la série de Bendis ces derniers temps. Bref, malgré un dessin un peu décevant (mais tout de même sympa), un numéro franchement plaisant pour la série et on espère qu'elle arrivera d'ici peu à nous ressortir un aussi gros arc que celui qui l'avait lancée

Que dire de ce troisième volume ? La série continue tranquillement et est agréable à lire, mais Bendis n'y est clairement pas à son meilleur, et c'est dommage vu le talent de l'artiste et du coloriste qui l'accompagnent. L'arrivée du crossover entre séries mutantes, Battle of the Atom, permettra sans doute de donner un autre gros arc aux mutants du passé, qui ne vivent pas vraiment d'aventures passionnantes depuis leur arrivée dans le présent, et qui d'ailleurs ne font pas grand chose... Ça reste très agréable à lire, mais je pense que Bendis peut faire mieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 438 fois
7 apprécient

arnonaud a ajouté ce comics à 6 listes X-Men Vs. X-Men - All New X-Men (2012), tome 3

Autres actions de arnonaud X-Men Vs. X-Men - All New X-Men (2012), tome 3