Avatar cherycok

Critiques de Cedric MUNOZ

@cherycok
Versus
  Suivre
2.9

Critique de Gallowwalkers par cherycok

Parfois, le cinéma de seconde zone nous réserve de bien belles surprises. On se lance sans grande conviction dans un truc qui sur le papier n’avait rien pour lui, et au final, ce n’est pas si mal. Parfois, même, c’est vachement bien. On est content du coup de ne pas être resté sur nos a priori car on aurait pu passer à côté d’un super bon moment. On est même fier de la découverte et on a... Lire la critique de Gallowwalkers

Avatar cherycok
2
cherycok ·
Bande-annonce
7.5

Critique de Colorado par cherycok

Des western spaghettis, l’Italie en a pondu des tonnes dans les années 60 et 70, au point qu’il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir par où continuer une fois qu’on a vu les classiques de Sergio Leone et sa trilogie du dollar. Après vous avoir parlé de Django (1966) et Sabata (1969), voici un autre spécimen du genre qui vaut clairement le détour, Colorado (1966), un des... Lire la critique de Colorado

1
Avatar cherycok
8
cherycok ·
-

Critique de Ville Fantôme par cherycok

Pour que la semaine spéciale Western soit vraiment complète, il me fallait en chercher un capable de rentrer dans notre catégorie « Le Coin du Nanar ». Avant de me lancer dans des recherches sur la toile, je me suis dit que j’allais jeter un œil sur ce que j’avais en stock. Et Ghost Town, semblait répondre à mes attentes puisqu’avec Charles Band à la production, sous la houlette de sa boite... Lire l'avis à propos de Ville Fantôme

2
Avatar cherycok
6
cherycok ·
Bande-annonce
7.6

Critique de Le Grand Silence par cherycok

Considéré par bon nombre de fans et de spécialistes du genre comme un des meilleurs westerns spaghettis, il était normal de retrouver Le Grand Silence (1968) d’un des maitres du genre, Sergio Corbucci, pour cette semaine spéciale Western. D’autant plus que s’il y a un western atypique, non conformiste, c’est bien lui, ne serait-ce que parce qu’il va préférer le froid glacial des montagnes... Lire l'avis à propos de Le Grand Silence

1
Avatar cherycok
9
cherycok ·
5.3

Critique de Dolan's Cadillac par cherycok

J’ai du mal à refuser un DTV avec Christian Slater (True Romance, Very Bad Things). C’est d’ailleurs à cause de ça que je me suis tapé Alone in the Dark (2005). Bon, et un peu aussi car je suis un maso du cinéma et que je m’étais lancé comme mission de voir tous les films de Uwe Boll. Slater est un excellent acteur mais ses choix de carrière l’ont fait sombrer dans les films de seconde zone.... Lire l'avis à propos de Dolan's Cadillac

Avatar cherycok
6
cherycok ·
Bande-annonce
-

Critique de Range 15 par cherycok

Je suis souvent à la recherche de trucs bien crétins avec des zombies. Je n’y peux rien, j’aime ça. Et même si souvent c’est moyen, voire pourri, je tombe parfois sur des bobines bien rigolotes qui me font continuer à m’intéresser à la comédie zombiesque. Bah oui, ça me lave le cerveau pendant 1h30 et je peux continuer la journée de manière bien plus guillerette. Bon, sauf quand je tombe sur... Lire l'avis à propos de Range 15

Avatar cherycok
2
cherycok ·
Bande-annonce
6.4

Critique de I Don't Feel at Home in This World... par cherycok

On peut dire ce qu’on veut sur Netflix, ils ont le mérite de proposer des films qu’on ne risque pas de voir dans les gros complexes de cinémas tant l’industrie est devenue complètement formatée, à grands coups de suites et autres reboots de franchises. Ils financent énormément de choses sans réellement être regardant dessus. Alors c’est sûr, il en résulte pas mal de bobines sans réel intérêt,... Lire l'avis à propos de I Don't Feel at Home in This World Anymore

Avatar cherycok
7
cherycok ·
Bande-annonce
-

Critique de Line Walker par cherycok

Infernal Affairs de Andrew Lau est sorti en 2002 et le succès a été tel que des dizaines de films mettant en scène des flics infiltrés dans le milieu des triades ou des gens des triades infiltrés dans la Police ont vu le jour immédiatement (Colour of the Truth, Confession of Pain, …). Comme partout, il y a eu du bon et du mauvais, et même les américains ont surfé sur la vague avec Les... Lire l'avis à propos de Line Walker

Avatar cherycok
6
cherycok ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Blade par cherycok

Un homme est embarqué par une belle donzelle dans une sorte de boite de nuit underground. La musique techno bat son plein, la foule danse, s’embrasse, s’amuse. La fête bat son plein, les gens sont jeunes et beaux, quand tout d’un coup, les robinets anti incendie du plafond se mettent en route et du sang en sort par hectolitres, arrosant allègrement la foule. Là, c’est la panique, d’autant... Lire l'avis à propos de Blade

1
Avatar cherycok
8
cherycok ·
Bande-annonce
6.5

Critique de Sale temps à l'hôtel El Royale par cherycok

Je me méfie toujours un peu des films qui sont vendus comme des Tarantino-like. Et pourtant, je suis toujours très attiré par eux. Certains arrivent à sortir du lot, soit car le réalisateur est arrivé à y mettre sa touche personnelle, soit car ils font preuve d’une grande efficacité et du coup ils font passer un bon moment. D’autres se contentent d’être une pâle copie sans âme, sans jamais... Lire l'avis à propos de Sale temps à l'hôtel El Royale

Avatar cherycok
7
cherycok ·