Avatar chester_d

Critiques de chester_d

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Aller-retour

Où va exactement le camion de Furiosa? Où conduit-elle les épouses affranchies d'Immortan Joe? Nulle part. Au bout du désert, il n'y a encore que le désert. Et de vieilles lesbiennes en look total cuir qui chevauchent des motos. Qu'a-t-on fait aux hommes? Ils ont décliné (Immortan Joe), on les a muselés (Max), ou fanatisés (les Warboys). Seuls les hommes sont encore cons pour suivre un... Lire l'avis à propos de Mad Max : Fury Road

Avatar chester_d
8
chester_d ·
Bande-annonce
7.0

Feuilles mortes

Arnaud Desplechin a retrouvé ses vieilles lettres d'amour. Et avec elles les souvenirs d'une jeunesse studieuse, que son film situe entre le lycée Baudelaire de Roubaix et les couloirs de la fac de Censier, là où son héros, Paul Dédalus, étudie l'anthropologie. Les retrouvailles avec ce personnage bavard, vingt ans après Comment je me suis disputé, nous offrent d'abord une sorte de best of de... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

22
Avatar chester_d
4
chester_d ·
Bande-annonce
6.3

Dictionnaire des symboles

Je suis arrivé presque vierge devant Jauja : je n'ai pas lu les entretiens de Lisandro Alonso, je n'ai vu aucun de ses films, j'ai volontairement évité de lire les critiques parues cette semaine dans la presse. Tout ce que je savais du film remontait à un entretien de Viggo Mortensen publié dans So Film en mai 2013. L'acteur d'History of Violence était alors au Nord... Lire la critique de Jauja

8
Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
6.1

Gamer

Au lieu de comparer Good Kill à American Sniper – comparaison qui n'est pas injustifiée : les deux films commencent par l'exécution à distance d'une femme voilée et d'un enfant – il faudrait plutôt le rapprocher de Top Gun de Tony Scott. Dans une autre époque, celle de Reagan, le héros de Good Kill, Thomas Egan (Ethan Hawke) aurait pu piloter des F-16 et... Lire la critique de Good Kill

3
Avatar chester_d
1
chester_d ·
Bande-annonce
5.7

La nuit ne nous appartient plus

Hacker comme par une scène de hacking vue de l'intérieur, comme si le ventre d'un gigantesque réseau informatique était ouvert sous nos yeux. Quelques secondes plus tard, une centrale nucléaire explose. Le message est clair : nous ne contrôlons plus rien, ni les causes, ni les effets. Et c'est par ce montage allant d'un piratage informatique à une catastrophe industrielle que Hacker veut nous... Lire la critique de Hacker

3
Avatar chester_d
6
chester_d ·
Bande-annonce
6.3

Les Pistolets de Pouchkine

Un homme idéal commence comme un conte social : un jeune déménageur (Pierre Niney) découvre dans une maison un manuscrit écrit par un soldat français pendant la guerre d'Algérie. Le texte, sobrement intitulé Journal de guerre, commence sèchement, comme L'Etranger de Camus : « Ce matin, j'ai tué un homme ». Il n'en faut pas davantage pour transformer le déménageur en écrivain : il suffit d'ouvrir... Lire l'avis à propos de Un homme idéal

17 7
Avatar chester_d
1
chester_d ·
Bande-annonce
7.3

Maps to the stars

« Va te purifier dans l'air supérieur » (Baudelaire, Elévation) Birdman s'ouvre sur le plan d'un ciel où tombe une météorite. Dans le plan suivant, on découvre Riggan Thomson (Michael Keaton) en lévitation dans sa loge d'acteur de théâtre. « This place is horrible, it smells like balls » (Cet endroit est horrible, ça pue le slip). Du ciel, on passe à la plus grande trivialité : Riggan Thomson... Lire la critique de Birdman

1
Avatar chester_d
8
chester_d ·
Bande-annonce
6.4

En descente

Inherent Vice commence à Los Angeles en 1970. Dans la séquence d'ouverture, l'ex-petite amie de Doc Sportello (Joaquim Phoenix) apparaît dans une lumière crépusculaire, tandis que lui, dans le noir, semble purger une gueule de bois. Les années 60 sont finies, et avec elles s'achève un Summer of love sans fin, qui aurait commencé en 1967 avec Sergent Pepper's jusqu'à l'apogée de Woodstock. En... Lire la critique de Inherent Vice

3
Avatar chester_d
9
chester_d ·
Bande-annonce
6.6

Hungry baby

Hungry Hearts aurait dû s'appeler Hungry Baby : le titre n'était certes pas fameux – Hungry Baby évoque un scénario de film Z – mais il aurait eu le mérite d'indiquer clairement au spectateur ce qui tourmente les trois personnages principaux du film : l'alimentation d'un bébé. La question est vraiment prise très au sérieux : à la naissance de son fils, Mina, végétalienne hardcore, lui impose un... Lire la critique de Hungry Hearts

Avatar chester_d
3
chester_d ·
Bande-annonce
6.3

Je suis une légende

C'est peut-être un détail mais il me semble essentiel. La dernière mission de Chris Kyle dans American Sniper s'achève sur une vengeance – il envoie dans le crâne de Mustapha, son alter ego irakien une balle vengeresse dont Eastwood filme la trajectoire par un effet numérique inédit chez lui. « For Biggles », dit Kyle avant d'appuyer sur la gâchette. Quelques scènes plus tôt, le sniper a appris... Lire la critique de American Sniper

3 3
Avatar chester_d
8
chester_d ·