Avatar cinematraque

Critiques de cinematraque

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.3

Critique de Diaz, un crime d'État par cinematraque

"A l’instar de son compatriote Stefano Sollima (dont le film A.C.A.B. peut se voir comme la suite de Diaz) on sent chez Daniele Vicari la volonté de montrer que ces crimes commis par l’État Italien sont loin d’être propres à son pays. En effet, à Gênes comme ailleurs, le pouvoir n’hésite pas à utiliser des méthodes terroristes pour s’imposer, mais le cinéaste se laisse émouvoir par les faits.... Lire la critique de Diaz, un crime d'État

1
Avatar cinematraque
4
cinematraque ·
Bande-annonce
6.6

Critique de L'Attentat par cinematraque

'Le film est bouleversant de par la situation déchirante qu’il décrit à son paroxysme, mais il produit un certain malaise, car il peut apparaître comme à la limite de la manipulation.' Par Eve pour Cinématraque: http://www.cinematraque.com/2013/06/lattentat-faire-exploser-le-tabou-de-larabe-israelien/ Lire la critique de L'Attentat

Avatar cinematraque
7
cinematraque ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Tu n'aimeras point par cinematraque

"A ceux qui se posent encore la question de la part de choix qui subsiste dans l’homosexualité, ce film propose la version sensible d’une réponse qui se dit « par delà Bien et Mal »" Par Eve Sarfati, pour Cinématraque Lire la critique de Tu n'aimeras point

1
Avatar cinematraque
8
cinematraque ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Créatures célestes par cinematraque

"Amitié ou amour, finalement, peu importe : c’est l’intensité d’une relation hors normes qui est retranscrite à l’écran. Le film est donc traversé de bout en bout par un souffle exalté, celui des premiers émois de jeunesse. Le monde imaginaire de Pauline et Juliet, refuge suprême contre l’hostilité du monde extérieur, est saisi dans de somptueuses séquences oniriques et baroques, à la manière... Lire l'avis à propos de Créatures célestes

1
Avatar cinematraque
8
cinematraque ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Yossi par cinematraque

'81 minutes, pas une de plus, suffisent pour dresser le portrait d’un trentenaire désabusé qui, sans chercher à être heureux, tend à le devenir. On assiste, spectateur comblé, à la métamorphose d’une chenille et à son échappée loin de sa chrysalide. Jolie mutation.' Par Claire Berthelemy pour Cinématraque: http://www.cinematraque.com/2013/06/yossi-trentenaire-gay-a-tel-aviv/ Lire l'avis à propos de Yossi

2
Avatar cinematraque
7
cinematraque ·
Bande-annonce
7.2

Critique de Shokuzai : Celles qui voulaient se... par cinematraque

''Le tempo imposé par l’espace du cinéma, les coupures et le chapitrage transforment la série en film de synthèse sans saveur. On retrouve l’univers du réalisateur, son humour d’une belle noirceur, parfois même son sens de la violence extrême, source de rire nerveux. Mais l’oeuvre diffusée en salle reste bancale, car incapable de tenir dans l’écran. Scindée en deux parties, la dramaturgie est... Lire la critique de Shokuzai : Celles qui voulaient se souvenir

3
Avatar cinematraque
3
cinematraque ·
Bande-annonce
7.2

Critique de Only Lovers Left Alive par cinematraque

'Alter ego du réalisateur, Adam incarne la passion vouée par le réalisateur à la musique et aux beaux instruments mais, parfois, le laïus sonne comme un tartinage de culture. On aime, on en rit mais il faut bien le dire : passer 10 minutes à déballer des guitares et à parler en latin, la leçon devient un peu lourde. Néanmoins, elle contribue au charme suranné de ces marginaux à la beauté morbide.... Lire l'avis à propos de Only Lovers Left Alive

3
Avatar cinematraque
7
cinematraque ·
Bande-annonce
6.5

Critique de La Dernière Fois que j'ai vu Macao par cinematraque

'Laissant au spectateur le soin de frayer avec le hors champ, La dernière fois que j’ai vu Macao ne cesse de remettre en jeu une distanciation. Subtile, à rebours de la fiction. Ainsi, le film crée une dialectique à la fois minimale et souveraine qui consiste à ne rien montrer frontalement pour laisser poindre un peu de réel.' Par Gilles Lyon-Caen pour Cinématraque: http://www.cinematraque.... Lire la critique de La Dernière Fois que j'ai vu Macao

Avatar cinematraque
8
cinematraque ·
Bande-annonce
8.1

Critique de Le Joli Mai par cinematraque

'Au-delà de l’image, qui déroule l’imaginaire d’un Paris ancien, la bande son produit une saisissante modernité. On pourrait fermer les yeux et, pour autant, recevoir cette charge de réalisme propre au cinéma direct.' Par Jérôme Wurtz pour Cinématraque: http://www.cinematraque.com/2013/05/le-joli-mai-le-peuple-de-paris-capte-par-chris-marker-et-pierre-lhomme/ Lire la critique de Le Joli Mai

Avatar cinematraque
9
cinematraque ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Stories We Tell par cinematraque

'L’actrice-réalisatrice ne cherche pas à éluder l’émotion – en témoignent certains choix musicaux ou la succession de plans fixes sur des visages traversés par la tristesse à l’évocation d’une femme, mère ou amie disparue – mais elle ne tente jamais d’apitoyer le spectateur, pas plus qu’elle ne le laisse se sentir voyeur. Plutôt que de s’appesantir dans une voix élégiaque, elle rebondit... Lire la critique de Stories We Tell

Avatar cinematraque
9
cinematraque ·