Avatar D.  Styx

Critiques de D. Styx

Versus
  Suivre
Bande-annonce
-

Du bloc, de la vitesse et des grimpeurs de légende

Janvier 2020 : le Reel Rock Tour, le festival mondial du film d'escalade, pose ses valises en France. Au programme de cette 14e édition, trois courts métrages passionnants, le meilleur de l'escalade 2019. Après une courte présentation des partenaires de l'événement, les trois films s’enchaînent avec une intensité croissante. Ils sont réalisés par Peter... Lire la critique de Reel Rock 14

6
Avatar D.  Styx
8
D. Styx ·
Bande-annonce
6.1

Ce poulpe ne tient pas la route

Écueil dans la filmographie de Denis Villeneuve, Maelström est le second long métrage du réalisateur canadien, après Un 32 août sur Terre, sorti deux ans plus tôt et présenté en compétition Un Certain Regard à Cannes, en 1998. Là où l’excentricité du scénario (notamment celle des dates farfelues) donnait à son premier film une authenticité troublante et... Lire la critique de Maelström

9
Avatar D.  Styx
3
D. Styx ·
6.7

Bonjour, Ukraine de demain

[Edit : Prix du meilleur film, section Orizzonti, Mostra de Venise] Des films ukrainiens au cinéma, c'est pas la majorité. Le cinéma de ce pays parvient rarement sur nos écrans. Alors lorsque c'est au programme d'un festival tel que la Mostra de Venise (en sélection Orizzonti), j'y fonce ! Atlantis est le 6e film du réalisateur Valentyn Vasyanovych, après notamment... Lire la critique de Atlantis

11
Avatar D.  Styx
6
D. Styx ·
Bande-annonce
6.6

“L’essentiel en enfer est de survivre.” (Michel Audiard)

Rares sont les claques comme celles-ci, inattendues en festival (en compétition à la Mostra de Venise), dont on sort de séance aussi frissonnant. Cette année, seul Les Misérables m'avait jusque là mis dans un état pareil. J'espère que ce sera le Lion d'Or, The Painted Bird en a en tout cas l'étoffe. 2e film du réalisateur Václav Marhoul, nous suivons... Lire la critique de The Painted Bird

10 1
Avatar D.  Styx
10
D. Styx ·
Bande-annonce
6.5

Entre Gravity et First man

Attention : tout plein de spoils dans cette critique. Le voilà, le film de James Gray qui était pronostiqué pour Cannes, finalement à la Biennale (soit le film n'était pas prêt, soit Universal a préféré Venise, plus proche de la saison des Oscars). James Gray, c'est The Immigrant, Little Odessa, ou plus récemment The Lost City... Lire l'avis à propos de Ad Astra

12 2
Avatar D.  Styx
8
D. Styx ·
Bande-annonce
6.8

Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas !

Impossible tout d'abord de ne pas penser à Captain Fantastic devant ce film. Même parcours en festival (Cannes, puis Deauville) notamment, et thèmes abordés similaires : un père et sa fille en marge de la société, qui vivent "au vert", dans les grandes forêts américaines, leur véritable maison. Mais très vite, on s'aperçoit que le parti pris entre les deux films est finalement tout à... Lire l'avis à propos de Leave No Trace

17
Avatar D.  Styx
7
D. Styx ·
Bande-annonce
7.2

La pépite surprise de l'été !

Chaque été, c'est la même chose : le beau temps et les vacances rendent le cinéma avare en bons films. A côté du n-ième blockbuster de super-héros américains, de la grosse-grasse comédie franchouille déjà vue cent fois, peu de place à un cinéma d'auteur réussi. L'année dernière, on a eu droit à Djam, la pépite de Tony Gatlif, sortie au beau milieu du mois d'août et... Lire la critique de The Guilty

15 4
Avatar D.  Styx
8
D. Styx ·
Bande-annonce
7.3

De l'essence de la beauté

C'est pas tous les jours qu'on voit un film lituanien de 1969 au cinéma :) La bande annonce (qui correspond aux premières images du film) m'avait donné hyper envie de voir le film, qu'on pourrait qualifier de "long court métrage". Et je n'ai pas été déçu ! Inga tout d'abord, la jeune actrice, est magnifique, très solaire dans son rôle. Elle attire... Lire la critique de La Belle

9 4
Avatar D.  Styx
7
D. Styx ·
Bande-annonce
5.7

Aujourd'hui, maman est morte

Présenté à la compétition cannoise Un certain Regard, le premier film de Vanessa Filho explore les thèmes de l'abandon familial et de l'enfance tourmentée. Marion Cotillard y incarne Marlène, une mère compulsive et instable. A la recherche d'une certaine normalité, sa personnalité fuit toutefois la stabilité à toutes jambes, à l'image de ce 5e mariage raté... Lire la critique de Gueule d'ange

9
Avatar D.  Styx
5
D. Styx ·
Bande-annonce
6.5

Divertissement baroque, délires et démesure

Je trouve les critiques envers The Film Maudit bien dures [je vous épargne l'historique des 25 dernières années, everybody knows] : certes il n'est pas parfait, bancal et bizarroïde, mais je ne m'y suis pas ennuyé. Loin de là. Certes l'histoire part dans tous les sens : c'est du Terry Gilliam. L'homme se fait un peu vieux et certaines scènes ne sont pas... Lire la critique de L'Homme qui tua Don Quichotte

10
Avatar D.  Styx
7
D. Styx ·