Avatar estonius

Critiques de estonius

Versus
  Suivre
-

Des personnages féminins complètement décalés.

Murphy est très mou et il faudra faire avec. Le scénario est classique dans son déroulé mais complètement atypique dans ses détails. Dans ce film tout le monde à l'exception de Murphy, de sa femme et de la prostituée du saloon (qui prête de l'argent à Murphy !), montre son côté obscur. Il n'y en a pas un pour racheter l'autre et le pire c'est le vieux barbu (renversement des codes). En fait... Lire l'avis à propos de La Patrouille de la violence

2
Avatar estonius
7
estonius ·
Bande-annonce
4.3

Une excellente performance d'acteur de Nathalie Baye

Une excellente performance d'acteur de Nathalie Baye qui tient quasiment tout le film à elle seule. Pour le reste l'intrigue est un embrouillamini incompréhensible (peut-être volontaire) quant aux sous-intrigues, celle de la Maman ne sert pas à grand-chose et celle de la jeune femme atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette tombe à plat. Sympa mais sans plus. Lire l'avis à propos de Passe-passe

Avatar estonius
5
estonius ·
Bande-annonce
4.8

Naze, incompréhensible, lent et prétentieux

Naze, incompréhensible, lent et prétentieux. On pourra sauver à la rigueur les deux jeunes actrices, la séquence du début et la séquence pipi toilette avec la blondinette. Lire la critique de Reeker

Avatar estonius
2
estonius ·
-

Fond douteux et forme médiocre

Un film de Nathan Juran (1959) avec Fred MacMurray et Robert Vaughn. Idéologiquement c'est plus que douteux, si le propos du film combat le lynchage, il est aussi anti-avocat, celui du film étant présenté comme un personnage retors qui mérite des baffes (qu'il recevra en réel). Du point de vue de la réalisation, ce n'est un western que pendant les 10 premières et les 10 dernières minutes,... Lire l'avis à propos de Terre de Violence

Avatar estonius
2
estonius ·
Bande-annonce
5.1

Une série Z parodique qui s'assume

Il faut prendre ce film pour ce qu'il est : une série Z parodique qui s'assume et qui se permet le luxe de faire référence à une bonne vingtaine de film du genre aussi bien dans les dialogues, que dans les décors et les actes. On regrettera le casting masculin très médiocre alors que le féminin surprend (sublime Gabrielle Richens, mais Adrienne Franz (qui cartonne dans les feux de l'amour... Lire la critique de Fanatique

Avatar estonius
8
estonius ·
-

Calhoun aurait dû finir grillé

Plusieurs choses gênent : Déjà l'énorme erreur de scénario dans la cabane qui brûle (où Calhoun aurait dû finir grillé !), Ensuite les rôles féminins complètement survolées (Caroline est insipide, quand à la belle Maria on ne sait d'où elle sort et quel sera son sort). Sinon on peut dire que globalement il s'agit d'un bon film, classique, assez manichéiste, mais bon, avec de très bonnes... Lire l'avis à propos de Crépuscule sanglant

2
Avatar estonius
7
estonius ·
5.8

Scénario sans surprises, méchant prévisible, histoire d'amour incongrue

Il n'y aurait pas au générique les noms de John Huston et d'Humphrey Bogart, ce mauvais film d'espionnage serait tombé dans les oubliettes. Scénario sans surprises, méchant prévisible, histoire d'amour incongrue, peu de rythme, pas de suspense, peu d'intérêt et pas mal d'invraisemblances Lire l'avis à propos de Griffes jaunes

Avatar estonius
4
estonius ·
Bande-annonce
6.0

Autant regarder Robin des bois, au moins ça bouge bien.

C'est très mou, il a juste un peu de tension au moment du casse proprement dit mais sinon… c'est trop invraisemblable pour qu'on y croie une seconde. Au titre des curiosités Demi Moore au début est grimée en petite vieille, sauf que le maquilleur a oublié de lui maquiller les mains. Quelques minutes plus tard Demi Moore déchire un papier et le jette à la corbeille, on le retrouvera plus tard... Lire la critique de Le Casse du siècle

Avatar estonius
4
estonius ·
Bande-annonce
6.3

Laideur et abjection

Il faut donc attendre la fin de cette bouillie pour comprendre l'abjection du message que délivre le film, justification de la torture, de la loi du talion et de la justice parallèle. Une fin qui rend après coup la majeure partie du film invraisemblable. La laideur est partout, on ne se raccroche à rien et je n'ai pas perçu l'humour noir évoqué par d'aucuns. Qu'on me dise quel plaisir pervers... Lire la critique de Big Bad Wolves

1
Avatar estonius
1
estonius ·
-

A regarder comme une curiosité à cause de son sujet

A regarder comme une curiosité à cause de son sujet (une ville dirigée par des femmes), et de son casting féminin assez agréable, sinon c'est médiocre : acteurs masculins aussi charismatiques que des merlans, action mollassonne, direction d'acteurs minimaliste, scénario primaire et réalisation sans éclat (faut voir la fusillade finale, on se croirait dans une cour de récré ! Lire la critique de Femmes Hors-la-loi

Avatar estonius
4
estonius ·