Comment survivre dans une ambiance de merde.

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar Grandnico
Critique publiée par le

Des films de huit clos , j'en ai vu. Ils respectent souvent, voir toujours la même trame scénaristique. On commence par un personnage ; enfermé avec d'autres. Au fil du temps, le doute s'installe. "Qui croire?" est la seule question qui prédomine.
On avance dans ces films jusqu'à une fin explicative ( si on a de la chance ) ou brutale sans réponse, ou le regard du personnage principal se fixe sur l’extérieur après avoir pu sortir de l'habitacle.

Cloverfield lane commence de même. Le doute s'installe à cause d'un personnage des plus troublant ( tout repose d'ailleurs sur la grande prestation de John Goodman ), mais la grande force du film est non seulement dans la qualité du suspense installé, mais dans sa dernière partie : étonnante par son originalité.

Le fait de montrer les extraterrestres et de nous offrir un combat en prime au lieu de finir sur l'héroine qui regarde un vaisseau et "fin" est jouissif.

Cloverfield ne joue pas avec les codes du huit clos mais va indubitablement plus loin sans négliger la point fort de ce style : l'ambiance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 150 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Grandnico 10 Cloverfield Lane