Six pieds sous terre mais bien planant

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar tmt
Critique publiée par le

Que la couleur soit annoncée : 10 Cloverfield Lane est un film redoutable.

Maintenant que cela est dit, on va se calmer tout de suite : niveau technique, c'est pas ça. Rien de vraiment affolant sur l'ambiance claustrophobe que l'on pourrait attendre pour décrire l'enfermement dans un bunker souterrain, et une bande-son pour le moins balourde. Concernant les dialogues et les caméras qui trainent sur les éléments clefs, là aussi ça manque parfois de finesse. Les acteurs par contre tiennent magnifiquement leurs rôles et parviennent à faire naître l'ambigüité.

Et c'est cette ambigüité qui est redoutable. Si vous avez vu la bande annonce (c'est mal) vous vous doutez que tout le récit se base sur une seule et unique question : keskispas ? Dit autrement, quelle est la vérité : est-on en présence d'un sauveur prévoyant dans un monde apocalyptique, ou face à un psychopathe qui n'a pas peur de monter un scénario pour le moins alambiqué pour faire accepter la captivité à sa proie ? Justement, on oscille en permanence entre les deux. Et on passe finalement par beaucoup d'états intermédiaires (aucun des deux, les deux, un peu des deux, ...). Cette hésitation est rendue possible par un scénario intelligent et des acteurs - je le redis - solides.

Une bonne partie des commentaires que j'ai pu entendre reprochent le manque de vraisemblance, à la fois dans le scénario et dans les évènements. Pour le scénario, il est vrai que certains éléments qui apparaissent ne sont pas forcément expliqués (SPOILER : le message gravé sur la vitre, un "sauveur" préférant poignarder sa "captive" (?) pour la sauver, ...) mais qu'importe ? Si vous aimez les théories, je suis sûr que vous trouverez un moyen de l'expliquer. Personnellement, la complexité de la nature humaine me suffit. A partir du moment où l'on se met à construire un abri en prévision d'une destruction du monde, tous les comportements ne sont pas rationnels. En ce qui concerne le scénario, il est vrai que pour maintenir un suspens, on a recourt à la surenchère permanente. C'est le moins qu'on puisse dire : j'ai rarement vu un film qui part aussi loin aussi vite (Spoiler : on passe quand même d'un vulgaire kidnapping à une guerre contre les extraterrestres en 15 minutes). Là encore, il faut accepter cela et questionner l'étanchéité d'une bâche plastique, la puissance explosive d'un cocktail Molotov où la capacité de corrosion d'un acide est stérile. Personnellement, il me semble que ça part en sucette à partir du premier coup de feu. Mais ça n'a pas gâché la suite, au contraire, c'est jouissif. Je dirai même qu'on joue sur des clichés et qu'il faut sans doute prendre beaucoup de passage pour des caricatures.

Je me rends compte que j'ai gaspillé beaucoup de caractères à défendre la vraisemblance du film, alors que c'est vraiment secondaire. Je préfère conclure en disant qu'il s'agit d'un film catastrophe psychologique grossièrement réalisé mais bien rythmé et passionnant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 345 fois
1 apprécie

tmt a ajouté ce film à 1 liste 10 Cloverfield Lane

Autres actions de tmt 10 Cloverfield Lane