Critique n°266:" N'ouvre pas la porte !"

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar Bastien Rae
Critique publiée par le

10 Cloverfield Lane, une adresse ? Une suite ? Un film indépendant ? Tant de questions qui restent encore sans réponses à la fin du visionnage de cet ovni proposé par la société de production de J.J.Abrams , le réalisateur du dernier volet de la saga Star Wars. Souvenez-vous, en 2008, un film dont le projet avait été gardé secret pendant très longtemps, sort en salle avec le nom de Cloverfield, un film de monstre brisant les codes du genre. Alors, imaginez l'étonnement de tous quand nous avons appris qu'un film incluant Cloverfield dans son titre. Tout le monde a commencé à imaginer des théories sur ce film ce qui a beaucoup amusé la production.

Finalement, ce film nous transporte dans un uni univers indescriptible, on ne sait toujours pas si le film est en rapport avec le premier volet ou bien si il y a aucun lien avec le premier film. Le film ne donne aucune réponse sur le rapport entre les deux films. Nous verrons bien par la suite si les réponses sont données.

Concentrons-nous sur le film en lui-même maintenant: Que dire si ce n'est que ce film est un modèle de huit clos, rien à redire, la tension est palpable du début à la fin. Le jeu des acteurs y est pour beaucoup. On sent que le personnage de Michelle se sent constamment en danger malgré le fait qu'Howard l'est sauvé, elle ne parvient pas à lui faire confiance. Et vous verrez tout le long du film que la tension entre les deux personnages est admirablement tenue par un scénario en béton armé qui parvient à ne jamais s’essouffler. J'ai tout simplement adoré la tension entre tous les personnages qui est à son paroxysme tout le long du film.

Du point de vue esthétique rien à redire, le film est impressionnant de simplicité. On sent que le film n'a pas été réalisé dans le but d'attirer les foules, mais clairement pour pousser les gens à se poser des questions concernant l'univers et le projet autour de ce film. C'est leurs genre de projet que j'adore découvrir, c'est à cela que l'on découvre du grand cinéma, des réalisateurs inconnus comme Dan Trachtenberg , certes, aidés par des pointures du septième art, mais capable de sortir un film de grande qualité et de diriger des acteurs de la trempe de John Goodman à la perfection.

Revenons sur les acteurs, il n'y a plus besoin de présenter John Goodman, il fait parti des grands acteurs capable de tout à tout moment. La grande révélation du film est sans nul doute Mary-Elizabeth Winstead qui illumine cette production de toute sa classe. Pourtant habitué au second rôle, ce film la révèle enfin au grand public. Personnellement je l'avais déjà vu dans Scott Pilgrim par exemple mais là elle m'a tout simplement bluffé, elle parvient à rester crédible même dans son costume en fin de film.

Ce 10 Cloverfiel Lane m'a surpris, je m'attendais pas du tout à un résultat de ce genre là, un film excellent, phénoménal qui mérite d'être vu sans aucune difficulté et qui va rentrer au panthéon des meilleurs films de Science-Fiction et des huit clos sans aucun doute. Un des meilleurs films de l'année 2016.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 345 fois
2 apprécient

Bastien Rae a ajouté ce film à 4 listes 10 Cloverfield Lane

Autres actions de Bastien Rae 10 Cloverfield Lane