Six Feet Under

Avis sur 10 Cloverfield Lane

Avatar Redango
Critique publiée par le

Projet dont je ne savais pas grand-chose avant d’aller le voir, 10 Cloverfield Lane fait le travail et atteint son objectif qui était de surprendre son spectateur en l’immergeant dans une ambiance claustro oppressante.
La présence de cloverfield dans le titre n’est pas anodine, tout comme le « un monstre peut avoir plusieurs visages ». Il s’agit là de références au found footage Cloverfield qu’a également produit J.J. Abrams sans pour autant faire office de suite à ce dernier.

Véritable thriller psychologique mené par un John Goodman au sommet de son charisme, qui se présente comme le sauveur de Michelle interprétée par Mary Elizabeth Winstead après son accident de voiture, 10 Cloverfield Lane se présente d’abord comme un huis-clos intelligemment écrit qui place son spectateur dans un état d’alerte permanent et qui progresse en même que la protagoniste. Le personnage d’Howard (John Goodman) est également un mystère dont le spectateur n’aura jamais un jugement arrêté et appréhendera chacune de ses réactions tout comme le font les deux autres personnages du film.

Le changement de registre dans le dernier tiers du film est assez surprenant sans pour autant être inattendu, ce qui n’en fait pas quelque chose de mauvais mais qui aurait (peut-être ?) pu être dispensable.
L’hommage aux vieux films d’extraterrestre (surtout La guerre des mondes) est bien présent mais j’ai véritablement trouvé cette fin plus moins suggestive assez maladroite.

Bref 10 Cloverfield Lane est en soi un projet assez sympathique et finalement assez léger. J.J Abrams produit et donne sa chance à de jeunes réalisateurs certainement très talentueux comme le laisse penser Dan Trachtenberg et rien que pour ça, le film mérite un petit coup d’œil.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 417 fois
2 apprécient

Redango a ajouté ce film à 1 liste 10 Cloverfield Lane

Autres actions de Redango 10 Cloverfield Lane