140 Minutes a Slave

Avis sur 12 Years a Slave

Avatar ykarc
Critique publiée par le

---------------------------------------------------------------------------------
!!! Nombreux SPOILS, a ne lire que si vous l'avez vu !!!
---------------------------------------------------------------------------------
Par où commencer ? L'esclavage, cette période de l'Histoire dont on apprend absolument rien à l'école, dont la majorité des gens ne savent rien, et je m'inclus assez honteusement dedans. Et en ce sens, ce film est un des premiers films majeur du genre et m'a déjà appris beaucoup.

Déjà, j'ai été assez surprit de cette atmosphère du milieu du 19em siècle où on commence le film avec un Solomon libre, mais bien plus, assez aisé et apprécié des "blancs" ( dans une ville certes avant-gardiste et un état abolitionniste ). La suite on la connait, piégé, réduit a l'esclavage, il devra d'abord renoncer a son identité d'homme libre et porter son nom d'esclave "Platt". La mise en vente des esclaves correspond a peu près à l'idée horrible que je m'en faisais mais le prix des esclaves jusqu’à 1000$, ce qui représente beaucoup pour l'époque m'étonne.

Beaucoup reproche a ce film sa lenteur, un manque de rythme ou d'action. Je trouve au contraire que c'est la force du film. On ne nous a pas infligé l'histoire d'un rebelle, une sorte de Spartacus noir qui pourrait faire gronder la révolte chez les esclaves et planifier son évasion. Non, on a un Homme qui veut avant tout survivre en ayant toujours cette espoir de pouvoir redevenir l'Homme libre qu'il était. Ainsi nous est dépeint la vie d'un esclave assez ordinaire dans le sens ou il veut tout de même toujours être un "bon" esclave qui a les bonnes faveurs de ses maîtres. Toutefois il sort évidemment du lot de par son ancienne condition d'Homme libre et instruit, et sait souvent faire valoir ses idées comme pour acheminer ce bois par voie fluviale ou lors de la construction de cette "maison", il essaie de se rendre utile, de conserver un sens a sa vie et de rester digne au lieu de craquer comme d'autres. Et c'est donc surement le fait de "dépeindre" la vie de cette esclave qui a rebuté certaines personnes, les plongeants dans l'ennui, alors que personnellement je n'ai pas vu le temps passer. On s'attache très vite a ce personnage et on est tout de suite prit dans sa lutte ordinaire pour vivre.

Le film se permet également de très long plan, comme celui ou Platt lutte sur la pointe des pieds pour ne pas être étouffé par ce nœud coulant et durant toute cette scène on est captivé par l'arrière plan où les esclaves entament leur travail dans l'indifférence ( mais surtout l'impuissance ) quasi général.

Petit bémol pour moi, l'arriver de Brad Pitt dans un personnage bien trop gentil et dont on se doute de suite qu'il sera la porte de sortie de notre héro. Mais après tout, c'est une histoire vraie, et on ne vas pas la réinventer pour éviter les facilitées.

C'est logiquement qu'on a un dénouement assez émouvant et on ne ressort selon moi pas indemne de ce film ce qui répond en ce sens a tout ce que j'attend d'un beau film, d'un grand film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 257 fois
1 apprécie

ykarc a ajouté ce film à 1 liste 12 Years a Slave

Autres actions de ykarc 12 Years a Slave