Présumé chef d'oeuvre

Avis sur 12 hommes en colère

Avatar Tallowisp
Critique publiée par le (modifiée le )

//!SPOILERS!\\

Session ordinaire de la cour allongée (oui c'était facile)
- Vous avez vu un film "long" et complexe, un chef d'oeuvre qualifié. Le chef d'oeuvre est le plus important chef d'accusation jugé sur Sens Critique. Vous avez vu le film, appris la définition de chef d'oeuvre, vous devez à présent tenter de distinguer le vrai du faux. Un film est vu, la vie d'une note est en jeu ! Si vous avez un doute légitime quand au fait que c'est un chef d'oeuvre, un doute légitime, alors vous devez le déclarer non chef d'oeuvre. Dans le cas contraire, vous devez, en bonne conscience, déclarer l'accusé chef d'oeuvre ! Quoi que vous décidiez, votre verdict doit être unanime. Si vous déclarez l'accusé chef d'oeuvre, la cour n'accordera pas de second jugement, la note de 10/10 est alors obligatoire. Vous êtes confrontés à une très très petite responsabilité mais une responsabilité quand même.
Merci, messieurs.

C'est sur ces mots que le juge nous souhaita bon courage pour notre verdict et que je me rendis avec onze autres personnes dans une petite salle, alors qu'il faisait bien trop chaud. Tout le monde plaisantait et l'ambiance était plutôt agréable. On n'avait pas trop de doute sur le jugement que l'on allait rendre après avoir vu le film. Après quelques conversations on s'est mis autour de la table pour voter, voir si tout le monde était d'accord.
Chef d'oeuvre : 11 personnes
Non chef d'oeuvre : 1 personne.

On se tourna tous vers cet homme qui avait une allure sèche, un physique assez improbable mais qui avait beaucoup de charisme, c'est certain.
- Pouvez nous vous expliquer pourquoi vous avez dit ça ? On va pas y passer des heures, on a vu un chef d'oeuvre, les preuves sont accablantes et rien ne me fera dire le contraire.
Le contestataire décida d'expliquer son choix.
- Peut être que c'est un chef d'oeuvre, en effet... mais il ne faut pas prendre cette décision à la légère. Si jamais on décide officiellement que c'est un chef d'oeuvre et que nous nous trompons nous allons condamner plusieurs générations à la mort devant un film qui finalement ne méritera pas ce titre. Et alors plus personne n'osera contester la décision prise par la justice, par nous. Vous ne comprenez pas ? Il n'y a pas de marches arrières.

Tout le monde s'offusqua et ça commençait à partir dans tout les sens jusqu'au moment où quelqu'un proposa que chacun explique pourquoi le film était un chef d'oeuvre.

Numéro 1 : Nous avons de nombreux témoignages de personnes qui ont vu ce film et qui le considèrent en effet comme un chef d'oeuvre. Nous ne pouvons pas ignorer l'avis des 3 063 personnes (NDR : à l'heure actuelle) présentes à l'audience. Dont plus de la moitié qui ont donnés 9 ou 10.

Numéro 2 : Et puis nous l'avons bien vu après tout, les acteurs étaient impeccables, moi ça me suffit.

Numéro 3 : Roh puis de toute manière c'est pas comme si ce qu'on faisait était vraiment important ! Ici on est dans une critique plus de 50 ans après, ce n'est pas nous qui allons changer les choses. Puis toute manière les films de ce type sont tous des chefs d'oeuvre ! (NDR : Oui oui, il faut toujours au moins un ou deux arguments de mauvaise fois, là c'est le deuxième déjà)

Numéro 4 : La tension est incroyablement transmise à l'écran par une réalisation précise, presque chirurgicale. La manière de cadrer les gens, le sentiment d'étouffement qui s'en dégage au fur et à mesure... il maîtrise son sujet de A à Z.

Numéro 5 : Puis il ne faut pas oublier le message qui est vachement important et vraiment subtil dans la manière d'être traité. Une grande réflexion sur la notion de justice !

Numéro 6 (coupant le 5) : Puis sur la société américaine et occidentale !

Numéro 7 (coupant le 6) : Puis sur la nature humaine également !

Numéro 8 : Bref, c'est un film qui a plusieurs couches de lectures et que tu peux revoir avec plaisir pour y découvrir de nouvelles choses.

Numéro 9 : Euh, vous avez fait le numéro 6 et 7 coupant leur prédécesseur juste pour éviter d'avoir à donner 11 arguments dans votre critique ? Vous venez de gagner un autre argument du coup.

Numéro 10 : De toute manière le procès arrive trop tard, le film a déjà été jugé maintes fois et ce procès tardif est avant tout là pour que la personne derrière puisse rendre un hommage à ce film qui l'a bluffé et qui garde une force incroyable 50 ans après, une force intacte.

Numéro 11 : Pour finir sur une note un peu plus critique que ces derniers numéros il faut rajouter au scénario et au jeu d'acteur une autre pierre à l'édifice, c'est la qualité d'image et le charme que peut vraiment avoir le noir et blanc. D'un point de vue esthétique, même si c'était un point obligatoire à l'époque, ça en rajoute.

Après de nombreuses conversations nous sommes parvenus à un vote et nous en avons profité pour sortir grandis du procès !

Film déclaré chef d'oeuvre à l'unanimité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2258 fois
59 apprécient

Tallowisp a ajouté ce film à 4 listes 12 hommes en colère

Autres actions de Tallowisp 12 hommes en colère