Affiche 13 rue Madeleine

Critiques de 13 rue Madeleine

Film de (1947)

Conte. Parti. Ment. Tueur.

Juste après la seconde guerre mondiale, un film qui revient sur les services d'espionnages américains. Avec un vrai esprit documentaire parfois, il raconte la création puis le fonctionnement du service, se concentrant sur une promotion particulière, les tests, la formation... Et pour finir, une mission particulière construite avec beaucoup de rythme par un Hathaway en grande forme. James Cagney... Lire la critique de 13 rue Madeleine

15 5
Avatar Torpenn
8
Torpenn ·

Critique de 13 rue Madeleine par Ygor Parizel

Un film d'espionnage américain qui ressemble à s'y méprendre au cinéma de propagande qu'Hollywood à produit durant les années de guerre. La première moitié est pas spécialement emballante à cause de son didactisme, la voix-off qui nous informe de l'objectif des agences d'espionnage et l'importance de celle-ci, puis des techniques d'entraînement, etc. La suite lorsque le film décide d'enfin... Lire la critique de 13 rue Madeleine

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Bonne adresse

Un film d'espionnage sans génie, mais néanmoins honorable. Le côté réaliste est bien rendu, et quelques scènes vraiment réussies. Derrière la caméra, l'excellent Henry Hathaway fait le travail là où on l'attend : c'est déjà pas mal. Sans éclat, "13, rue Madeleine" se regarde avec plaisir pendant 90 minutes, et c'est l'essentiel, d'autant que l'interprétation est à la hauteur, notamment le... Lire la critique de 13 rue Madeleine

Avatar Caine78
6
Caine78 ·

13 rue Madeleine (1947)

Il s'agit d'un film de guerre et d'espionnage en noir et blanc et d'une durée d'environ une heure et demi. On ne comprend le titre du film que dans sa seconde partie : il s'agit du siège de la Gestapo au Havre. La première partie du film a une tonalité documentaire avec la description de la formation des agents secrets américains. Une voix off renforce cet aspect en délivrant de nombreuses... Lire la critique de 13 rue Madeleine

1 1
Avatar greenwich
7
greenwich ·

Des nombreux défauts mais surtout de l'efficacité !!!

Quand Henry Hathaway adoptait le style documentaire, on ne pouvait pas dire qu'il faisait avec ce dernier ses films les plus passionnants, loin de là... L’ultra-patriotique et pompeux, avec sa voix-off saoulante et omniprésente, "La Maison de la 92e Rue" en est le pire exemple... Mais paradoxalement, c'est le premier tiers très documentaire, qui montre comment l'Etat américain a formé des... Lire la critique de 13 rue Madeleine

2
Avatar Plume231
6
Plume231 ·

Critique de 13 rue Madeleine par Johannes Roger

Bon film d’espionnage. Hathaway et la Fox rendent un hommage appuyé au service secret américain ainsi qu'au sacrifice de leurs agents, mais également à la résistance française. Le film est dynamique et réserve quelques belles scènes d’action, assez violente pour l’époque. Cagney troque son costume et ses flingues de gangsters habituels pour ceux d’un espion, et ça lui va bien. Lire la critique de 13 rue Madeleine

1
Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·

Film coup de poing

Un James Cagney des grands jours, un Richard Conte glacial, une histoire d'espionnage en pleine Seconde Guerre mondiale qui tourne à la vendetta personnelle... Un film coup de poing, sans concessions, avec cette force brute propre aux prods de l'époque. Assez peu connu mais à découvrir d'urgence. Lire l'avis à propos de 13 rue Madeleine

1
Avatar Patrick
8
Patrick ·