Molly night

Avis sur 16 bougies pour Sam

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

Premier film de John Hugues, juste avant le très réussi Breakfast Club et des choses bien moins agréables... Un teen movie, forcément...

Samantha se réveille le jour de son seizième anniversaire pleine de tous ses rêves d'ado, mais bon, déjà, à cause du mariage de sa soeur le lendemain, toute sa famille a oublié ce petit détail, les grands-parents s'installent chez elle avec un Coréen douteux et les emmerdes s'empilent dans une journées pas facile...

Bande de geeks, couple populaire du lycée, petit frère débile, meilleure amie confidente, boum le soir, after chez les parents absents... Tout est là, comme toujours... Mais c'est pas méchant, au pire, c'est un peu idiot et il n'y a personne à sauver tellement ils sont horribles, tous, sans exception.

M'enfin, reste Sam, tout de même, Molly Ringwald est très bien dans le rôle, et ça sauve le film, j'arrive gentiment à la suivre dans sa nuit un peu cauchemardesque qui prend des allures de sous-sous-American Graffiti... On s'amuse aussi à voir les Cusack frère et soeur à leurs débuts, dans des rôles épouvantables, bien sûr...

En fait, tout est horrible quand on y pense, le pseudo bellâtre milliardaire dont la petite est amoureuse est insupportable, et c'est rien à côté de Anthony Michael Hall qu'il faudrait pendre et brûler vif sur un pal empoisonné au fond de l'océan. La vision des Polonais par Hugues est fascinante, à côté le Coréen a l'air normal, et j'oublie toujours que j'ai jamais supporté les adolescents, même à leur âge.

Mais, bon, je ne sais pas pourquoi, je suis généreux ce soir, peut-être parce que mon chat à ronflé vingt bonnes minutes sur mes genoux pendant la projo, et qu'il en aurait été incapable si le film avait en lui la moindre once de méchanceté...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1071 fois
21 apprécient · 3 n'apprécient pas

Torpenn a ajouté ce film à 2 listes 16 bougies pour Sam

Autres actions de Torpenn 16 bougies pour Sam