Super prof L. Jackson !

Avis sur 187 : Code meurtre

Avatar Petitbarbu
Critique publiée par le

Alors le film est plutôt bon. Je commence directement par un jugement de valeur, c'est pas très pro, mais c'est mon texte. Alors je fais ce que je veux. Puis après je vais dire un peu n'importe quoi...

Donc je commence par dire que le film est plutôt bon, l'histoire un peu banale mais intéressante, la thématique de l'enseignant confronté à des jeunes difficiles (sous-genre cinématographique assez à la mode fin des années 90) lâché par sa hiérarchie et bien seul face à ses élèves qui finit par péter un plomb c'est sympa.
Surtout que Jackson est vraiment à l'aise dans son rôle, de plus en plus extrême et dérangé au fil de l'érosion de sa santé mentale. Puis même si la conclusion était un peu évidente, elle reste bien amenée.

Ça casse pas trois briques sur la tête d'un canard, yep, mais bon. Puis t'as des petits effets de mise en scène sympatoches, tu sens que Kevin Reynolds est pas non plus trop mauvais.

Quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?
Kevin Reynolds ?
Si tu sais, le type qu'a fait Waterworld. Ben des fois il se démerde, faut croire. ( :p à ceux qui aiment Waterworld, excuse le mini-troll, faut bien se lâcher.)

Bon, dans 187 codes meurtres, certains mouvements de caméra sont dispensables (quand Jackson se retrouve en tête à tête avec Kelly Rowan la caméra se met à faire des cercles autour des deux protagonistes, c'est... curieux).Enfin, ça sent bon les années 90, le casting est assez cool et laisse la part belle à un L. Jackson en forme face à Clifton Collins Jr crédible en élève/voyou complètement loco

Néanmoins, [le néanmoins t'indique que je vais commencer à dire n'imp'] quand je l'ai vu, j'ai pas pu m'empêcher d'imaginer une bande-annonce, un peu dans ce genre là, ou bien dans ce genre là. Tu sais, un truc avec une grosse voix et une musique dramatique un peu too-much. Attention, ça risque de te dévoiler un peu de scénario :

  • Le nouveau film de Kevin Reynolds, le réalisateur du célèbre Robin Hood: Prince of Thieves et du fantastique Waterworld.

Samuel L. Jackson est...

SUPER PROF

L'acteur phare de Pulp Fiction revient dans un rôle bouleversant de réalisme.

Après 6 ans de bons et loyaux services, dans les coins les plus chauds de Brooklyn...Samuel L. Jackson a été trahi !
Poignardé par un élève qu'il avait recalé, laissé pour mort, abandonné par ses supérieurs...
Il se relève pour mener à bien sa dernière mission.

Samuel L Jackson : Maintenant, ça va chier !

Dans une école où les Mexicains font la loi, qui connait la prostitution et le racket, les enseignants vivent dans la peur.

Jolie enseignante : AAAAAAAAAH !

Les élèves ne respectent plus rien, les classes sont saccagées, le système éducatif a baissé les bras et un repris de justice fait la loi avec sa bande, empêchant les bons élèves de réussir à passer dans une faculté de seconde zone :

César : Yo no hablo inglès, maestro !

Mais ils ont fait chier le mauvais prof.

Samuel L. Jackson : Vous allez apprendre les uns les autres, bordel de merde !

Quand le prof de biologie devient une arme de destruction massive. Lui qui a tout perdu, va essayer de leur apprendre la valeur de la vie.
Avec de l'amour, des scènes de romantisme où la caméra fait des cercles, parce que Samuel L. Jackson est super même en amour.

Une histoire vraie mais hors du commun, écrit par un vrai prof.
Avec des fusillades.
Avec des Mexicains.
Avec des Jolies filles.

SUPER PROF

Fallait par faire chier le type qui a accès aux produits chimiques.

Dans vos salles à partir de Janvier, en DVD début Février.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1946 fois
Aucun vote pour le moment

Petitbarbu a ajouté ce film à 1 liste 187 : Code meurtre

  • Films
    Cover Films : Mes + et -

    Films : Mes + et -

    Films vus ou bien envies, un méli-mélo de mes expériences cinématographiques, une liste sans but. Les notes sont là pour la...

Autres actions de Petitbarbu 187 : Code meurtre