En avant marche, Caporal !

Avis sur 1917

Avatar BatDark
Critique publiée par le

1917 est un film de guerre, réalisé par Sam Mendes, tout simplement grandiose. Le début du film est un peu long à prendre au sérieux mais très vite on est saisit par la rapidité ainsi que l’aventure épique et tumultueuse de ce film. Sam Mendes réalise un film de guerre historique des plus incroyables et bouleversants.

On a l’impression que sur la durée du film il ne se passe pas grand-chose alors qu’en réalité on ne voit pas le temps passé. En 1H59, le film a retracé les 6km parcourus par les deux caporaux : Tom Blake et William Schofield. Sur le début, je reconnais que c’est un peu long à démarrer, mais au bout de 10-15min nous sommes fixés dans notre fauteuil et on reste attentif pendant tout le reste du film. J’ai été impressionné du travail réalisé sur le plan caméra, j’ai trouvé la musique du film tout simplement excellente, et le scénario pas mauvais du tout.

Le scénario raconte la mission vraisemblablement impossible et suicidaire de deux caporaux : porter un message au deuxième bataillon du régiment Devonshire, demandant d’annuler leur attaque planifiée afin de sauver 1600 soldats britanniques. Cette mission n’est pas sans répit et semée d’obstacles. Sam Mendes écrit un scénario vraiment puissant en rapport à la guerre et fait passer ce message à tous ceux qui sont soldats engagés : « la guerre, n’est pas un lieu de vacances ». Si tu t’engages dans l’armée, tu es forcément soldat. Et un soldat doit répondre présent à n’importe quel moment. De plus la seule façon de rester en vie c’est d’être capable de se relever (malgré la douleur) et de survivre. Survit… Survit demain et tu vivras encore. La violence, la souffrance, la douleur et la mort sont présents dans ce film et Sam Mendes ne censure ni les cadavres des soldats ni les blessés. Après le passage dans le village de d’Écoust, au moment où le caporal Schofield pique un sprint, j’avais vraiment l’impression d’être en plein dedans.

En ce qui concerne les décors du film : les champs de nature vert (sur le début et la fin), les tranchées, le no man's land, le village d’Écoust-Saint-Mein, le champ de bataille, les scènes de désolations… ces paysages sont tous simplement magnifique et parfaitement ancré dans la guerre de 14-18. Qui plus est, c’est un film fort en caméra. Que ce soit filmé de dos ou de face, la caméra montre les soldats dans les tranchées. Et les effets visuels sont impressionnants. L’utilisation de la lumière en pleine nuit dans le village d’Écoust était superbe.

Je termine sur la musique du film, qui est à la fois puissante, vibrante et émouvante. Thomas Newman utilise la musique dans ce film avec passion tout comme Hans Zimmer.

Le deuxième point fort du film c’est son casting. Pas besoins de parler des personnages secondaires joués par Colin Firth, Benedict Cumberbatch, Andrew Scott, Mark Strong ou Richard Madden. Car ce film porte sur les deux jeunes caporaux : George MacKay (William Schofield) et Dean-Charles Chapman (Tom Blake). Ces deux jeunes acteurs passent d’une épreuve à l’autre, et d’un grand britannique à l’autre.

En conclusion, Sam Mendes réalise un film qui vaut vraiment le coup d’œil. Ce film n’est pas sans rappeler de rendre hommage à tous les combattants de la Première Guerre Mondiale.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 92 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BatDark 1917