Sam Mendes en immersion totale

Avis sur 1917

Avatar Memento2000
Critique publiée par le

Sam Mendes, sortant de la saga James Bond avec deux films, revient avec 1917.
Un film beaucoup plus personnel et intimiste car il nous plonges dans l'univers des tranchées de la 1ère guerre mondiale avec deux personnages que nous n'allons pas quitter d'une semelle.
Donc oui, le défi technique est à noter sur ce film, car la succession des plans séquences ainsi que leurs longueurs à du demander un travail titanesque pour les équipes.
Mais mettons cela de côté un instant, car ce film vous invite à vivre les émotions des personnages à l'écran par ce point de vue unique, à tout moment il pleut leur arriver quelque chose et même le spectateur ne peut pas le voir arriver.
Alors pendant ce film vous allez sourire (oui il y a le soldat Blake pour se rassurer et se donner du courage qui aime détendre l'atmosphère) même si cela reste minime, car le reste du temps vous allez angoisser, agoniser, avoir peur et surtout perdre votre souffle lors de la course finale.
Personnellement, j'ai vécu toutes les émotions des personnages et je suis ressorti presque essoufflé alors que je suis seulement resté assit bien au chaud dans la salle de cinéma...

Il retranscrit aussi bien la réalité cruelle de la guerre par de nombreux détails dans le décors (Il ne s'y attarde que très peu mais il fait en sorte qu'ils soient vus) que la camaraderie qu'il pouvait y avoir entre les soldats, personne n'avait envie d'être là, mais il le fallait se soutenir les uns les autres.

une scène magnifique parmi tant d'autres c'est quand Will sort de la rivière et tombe sur un groupe de soldat assit qui écoute un homme chanter. Il y a là comme une pause, un moment de paix avant l'assaut qu'ils s'apprêtent à lancer.

Où encore cette scène où la française lui demande s'il à lui un enfant mais qu'il ne répond pas ou fait mine de ne pas entendre. Cette scène est d'autant plus forte que l'on ne sait rien du personnage de Will (contrairement à Blake) jusqu'à la fin ou quand sa mission est enfin terminée, il se permet d'enfin de regarder des photos de sa femme et sa fille qu'il s'interdisait de regarder depuis le début.

Donc pour résumer, outre sa virtuosité à l'image, Sam Mendes livre un film profondément humain et intime qui ne peut pas vous laisser indifférent. On peut relever bien sur quelques invraisemblances comme la lettre qu'il doit livrer, qui à prit l'eau, mais semble parfaitement lisible, et bien sur cette dernière scène de course (très impressionnante) qui semble impossible et inconsciente mais c'est aussi ça le cinéma, pour nous faire vibrer, il faut une part d'impossible.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 211 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Memento2000 1917