Advertisement
Affiche 1983 (The Red Riding Trilogy)

1983 (The Red Riding Trilogy)

(2009)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 3
  2. 1
  3. 2
  4. 10
  5. 16
  6. 44
  7. 108
  8. 72
  9. 18
  10. 1
  • 275
  • 18
  • 210

Casting : acteurs principaux1983 (The Red Riding Trilogy)

Casting complet du téléfilm 1983 (The Red Riding Trilogy)
Match des critiques
les meilleurs avis
1983 (The Red Riding Trilogy)
VS
Critique de 1983 (The Red Riding Trilogy) par marchiavel

The Red Riding Trilogy (Red Riding : 1974, 1980 et 1983) ne formant en réalité qu'une seule et même intrigue au travers de trois films (qui se succèdent chronologiquement), je ne ferai qu'une critique globale de la trilogie, tant n'en regarder qu'un seul d'entre eux ne présente pas de véritable intérêt (tout comme ne pas les regarder à la suite ou bien le faire dans le désordre). Ayant commencé à regarder le premier film « à reculons », échaudé par les productions misérabilistes de Ken Loach...

Plus de rien, pas de dialogue et zéro mouvement. Le néant dans toute sa splendeur.

Pas grand chose à dire sur ce film excepté que même en roupillant, j'ai compris ce qu'il se passait. Si nous n'étions pas deux à le regarder, j'aurais sûrement arrêté la torture car il ne se passe absolument rien. Plus vide de sens, de scénario, de personnages charismatiques, et surtout d'énigme (pour le genre on croit rêver), on meurt. Les passages à vide sont légions, les personnages n'ont quasiment aucun dialogue et ne font rien. D'ailleurs, ce n'est pas la peine d'en mettre autant pour les... Lire l'avis à propos de 1983 (The Red Riding Trilogy)

2

Posts1983 (The Red Riding Trilogy)

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?

Critiques : avis d'internautes (12)

1983 (The Red Riding Trilogy)
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de 1983 (The Red Riding Trilogy) par Prodigy

Suite de la critique du premier volet, donc, je ne m'attarderai pas sur le second chapitre qui est le moins pire des trois, mais c'est pas avec ce genre de qualifications qu'on gagne des médailles. Comme pour le premier film y'a des qualités, mais bordel que ça se traine pour rien, que les personnages sont inexistants au possible, que c'est chichiteux - pour ne pas dire abominablement... Lire l'avis à propos de 1983 (The Red Riding Trilogy)

2 1
Avatar Prodigy
5
Prodigy ·
Découverte
Critique de 1983 (The Red Riding Trilogy) par Erik J. Candie

Le dernier opus livre tous les secrets de la trilogie comme prévu, mais souvent de manière implicite sans trop appuyer dessus. Manquant tout de même d'un sacré manque de rythme, cette épisode regagne en intérêt après la première heure selon mon avis. Le tout est correctement ficeler mais malgré tout un peu flou dès que l'on décroche sur un seul point dans cet épisode ou le précédent. En toute... Lire la critique de 1983 (The Red Riding Trilogy)

Avatar Erik J. Candie
6
Erik J. Candie ·
Critique de 1983 (The Red Riding Trilogy) par Xianlo

Un épisode plus intéressant que le second, grâce à une mise en scène encore plus léchée, plus proche de ses personnages et une photo définitivement sophistiquée (sans la raideur froide de l'épisode 1980). L'ambiance marche toujours aussi fort grâce aussi à l’impeccable casting. Malgré tout, restent ces vieilles ficelles dignes d'un roman de gare, vraiment pas en adéquation avec le ton impérieux... Lire la critique de 1983 (The Red Riding Trilogy)

Avatar Xianlo
7
Xianlo ·
A Good day to Riding

1983, troisième et dernier opus de la trilogie britannique The Red Riding, à la dure tâche de clore une saga jusque là très moyenne. Épousant le polar ultra classique au rythme soporifique, aucun des deux précédents cinéastes n'avaient véritablement convaincu. On s'attendait donc logiquement au pire pour ce chapitre final, spécialement par le choix du nouveau metteur en scène : Anand Tucker,... Lire l'avis à propos de 1983 (The Red Riding Trilogy)

Avatar Nicolas Chaussoy
6
Nicolas Chaussoy ·
La somme des parties

Il faut être clair. Par lui-même, cet opus vaut moins que le violent 1974 et le mélancolique 1983. Mais je ne peux pas lui mettre moins. Pourquoi ? Parce qu'il boucle l'histoire, qu'il en est la continuité, l'explication, le dénouement. Le volet où tout remonte enfin à la surface. Où les fantômes des deux premiers films font enfin entendre leurs voix. Pour la qualité de l'interprétation de Mark... Lire la critique de 1983 (The Red Riding Trilogy)

Avatar Lepetit-Puck
8
Lepetit-Puck ·
Toutes les critiques du téléfilm 1983 (The Red Riding Trilogy) (12)
Vous pourriez également aimer...