👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Que dire ? Tout a déjà été dit sur 2001 L'Odyssée de l'Espace. Tout ce qu'on dit sur ce film (c'est beau, c'est lent, la fin est absconse) est vrai. Et c'est peut-être pour ça que c'est génial.

A mon sens 2001 est un film qui ne doit pas être analysé, il ne vaut mieux pas chercher une réponse claire mais au contraire se faire sa propre interprétation, sans se laisser influencer par quelqu'un. C'est sans doute l'objectif de Kubrick à travers cette oeuvre, faire fonctionner l'imagination du spectateur. Il le fait d'ailleurs parfaitement bien dans chaque scène d'apparition du monolithe, cet objet manifestement non-naturel dont on ne sait rien. Le chaos et le mystère qu'il dégage, l'incompréhension qu'il suscite et surtout cette musique digne des Enfers qui l'accompagne rendent ces moments angoissants à en faire exploser le cœur. Il s'agir là pour ma part de l'élément le plus marquant de 2001.

Il y a quand même un thème clairement défini : la peur de la technologie et de l'intelligence artificielle. Elle est incarnée par HAL, l'ordinateur de bord du vaisseau incapable de commettre un erreur. Il est marquant du fait de sa voix humaine normale, ce qui va à contre-courant de ce qu'il se faisait à l'époque en science-fiction, et de ce plan fixe sur son "œil", qui finit par donner le sentiment très désagréable d'être observé. C'est amusant de constater qu'il s'agit du personnage le plus développé du film.

Le film est beau, je l'ai déjà dit, mais il est surtout réalisé d'une main de maître. La mise en scène retourne réellement la tête. Ceci, couplé avec les effets spéciaux impeccables (ça date de 1968 !) et une sélection de musique classique parfaite créé une grande expérience sensorielle. Lors de l'arrivée à Jupiter, dans la dernière partie du film, cette dernière se mue en une expérience physique et psychologique. Je retenais mon souffle, j'étais angoissé mais en même temps fasciné par ce qu'il se passait. Et comme la scène dure un petit moment, je suis resté sous pression assez longtemps !

2001 n'est pas à mettre dans toutes les mains, clairement. Un novice du cinéma n'aura pas le bagage nécessaire pour supporter le rythme très lent de l'action et apprécier la virtuosité de la mise en scène et l'énigme que constitue la fin. Kubrick marche dans les pas de Hitchcock et laisse planer un mystère si épais qu'on peut vraiment avoir un interprétation très libre de l'histoire. Au final, la seule chose dont je suis certain avec ce film, c'est qu'il mérite la note maximale sans trop avoir besoin de tergiverser.

MemoryCard64
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Movie Data 2017

il y a 7 ans

2001 : L'Odyssée de l'espace
Hypérion
10

Je crois en L'Odyssée de l'espace...

2001 L'Odyssée de l'espace, c'est un acte de foi, tout simplement. Kubrick a lui même donné la plus parfaite définition de son film : J'ai essayé de créer une expérience visuelle, qui contourne...

Lire la critique

il y a 10 ans

261 j'aime

45

2001 : L'Odyssée de l'espace
Akami
5

Critique de 2001 : L'Odyssée de l'espace par Akami

Après avoir vu ce film, j'ai couru tout nu dans mon appartement (sans crier parce que ma copine dormait à côté). Au moins, ça ne m'aura pas laissé indifférent.

Lire la critique

il y a 11 ans

172 j'aime

13

2001 : L'Odyssée de l'espace
HarmonySly
10

Critique de 2001 : L'Odyssée de l'espace par HarmonySly

Impossible d'appliquer un système de notation "standard" à 2001. Entre le 1 et le 10, 8 critères de notation en trop : ce film, on l'aime ou on le déteste, mais comme à l'accoutumée dans la...

Lire la critique

il y a 12 ans

171 j'aime

53

Les Malheurs de Sophie
MemoryCard64
5

Le plus grand damage control de 2016 ?

Les Malheurs de Sophie fait partie des quelques romans qui m'ont donné le goût de la lecture plus jeune. J'ai donc un attachement tout particulier pour cette histoire et l'attendais au tournant...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

2

T'aime
MemoryCard64
1
T'aime

T'aime T'aime et nanar

"Gontieeeeeeeer ! Hé ! GONTIEEEEEEEEEER ! Gontier c'est à toi qu'je parle ! Comme tes avocats ont décidé que j'pouvais voir ma fille que demain et qu'c'est ce soir... qu'j'ai envie lui dire que je...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

4

Forrest Gump
MemoryCard64
5
Forrest Gump

Forrest court mais le film ne marche pas

Le point de vue est très important dans une histoire puisque deux personnes ayant vécu la même chose ne raconteront pas l’événement de la même manière. Au cinéma quand c'est bien fait cela peut...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

1