Critique de 2001 : L’Odyssée de l'espace par DarknessKnight24

Avis sur 2001 : L'Odyssée de l'espace

Avatar DarknessKnight24
Critique publiée par le

Avec déjà quelques films a son compteur (comme Les Sentier de la gloire ou Spartacus), Stanley Kubrick sort en 1968 un film qui deviendra son plus grand chef d'oeuvre , mais également un fondement pour le cinéma de science fiction de demain , j'ai nommé 2001 : L’odyssée de l'espace .

Une petite note anodine , personnellement j'aurait appelé le film 2001 : l’odyssée de l'homme , mais j'en reparlerais plus tard.

Bon parlons de l'histoire très brièvement , prenons le résumer de sens critique , 2001 : L'Odyssée de l'espace retrace, à travers différentes époques, le rôle joué par une intelligence inconnue (plus précisément un monolithe noir) dans l'évolution de l'humanité. Le film se divise en quatre parties qui s'appelle respectivement l'aube de l'humanité, des vaisseaux dans l'espace, la mission Jupiter et pour finir Jupiter et au-delà de l'infini.

Alors qu'est ce que vaut ce film ? Au vu de ma note vous pouvez en déduire que j'ai adoré. Comme tout films de Kubrick qui se respecte , il possède un univers très riche , et chaque scènes recèles nombreux secret.
Niveau casting nous avons ici Keir Dullea, Gary Lockwood, William Sylvester , pour ne citer qu'eux.
Je dois l'avouer c'est le premier film que je voit avec ces acteurs , mais cependant cela ne m'a pas empêcher d'apprécier grandement leur performance. Ils jouent très bien leurs rôles et nous permettent une bonne immersion a l'histoire de Stanley Kubrick. Mention spéciale à Keir Dullea qui joue magnifiquement bien le rôle du Dr David Bowman , il est génial.
Parlons un minimum de la bande son qui est juste dantesque. Qui ne connait pas le thème de 2001 ? Il est tellement génial et mythique.
Pour parler de la réalisation , je dirais que c'est du Kubrick , avec des plans qui prennent leurs temps , des musiques classiques (J.Strauss: On the Beautiful Blue Danube) pour accompagner chaque grandes scènes du film. On note également le fait que lors des 23 premières et dernière minutes du film , il n'y a aucune parole. Lors du film il y a également deux scènes durant lesquels notre écran reste noir avec seulement du son. Je trouve cette mise en scène très originale.

Nous allons maintenant aborder ma théorie en ce que concerne la fin , voir mon interprétation de l'oeuvre de Kubrick. Attention full spoiler. Notez que pour fonder ma théorie j'ai au préalable chercher différents indices , explication sur internet.

Le film commence donc a l'aube de l'humanité. Les personnages présent a l'écran sont de simple primates. Tout est ici normal. Jusqu'au jour ou apparaît un étrange monolithe noir. A leurs réveil les singes découvrent avec stupeur le monolithe. Il en ont d'abord peur , mais s'habitue vite a sa présence. Peu de temps après un des primates eu l'idée de crée un outil a l'aide d'un simple os , prélevé sur une carcasse d'animal. Le primate va ensuite utiliser cette outil afin de régler un problème. le problème étant que d'autres primates tentent de s’approprier le territoire des primates que nous suivons. Il va donc utiliser l'os (outil) afin de tuer un des primates , et ainsi donc les dissuader de prendre leur territoire. Kubrick ici nous montre l'idée que un outil peut tuer , cette idée sera reprit plus tard dans le film , sous la forme de HAL. Nous en reparlerons.
Après cette scène nous fessons une très grande ellipse (la plus grande que le cinéma est connu).
Nous arrivons donc vers l'an 2000.
Nous suivons ici un docteur qui a été appelé en raison d'une présence inconnu sur la lune. Il va donc voyager jusque la lune et va s’apercevoir que un second monolithe a été repérer sur la lune.
Les chercheurs ayant trouver le monolithe , ce rendent compte que celui ci est lié (je crois par un champ électromagnétique) a Jupiter. De ce fait une mission va être mit en place afin d'envoyer une équipe vers Jupiter afin d'étudier le phénomène.
18 mois plus tard la mission est parti. On retrouve donc des scientifiques endormis , le Dr Frank Poole , le Dr David Bowman. et le super-ordinateur HAL 9000.
On se rend compte que une nouvel fois après avoir rencontrer un monolithe l'homme évolue dans sa technologie , en effet il a mit au point des super ordinateur. HAL est l'un d'entres eux.
HAL 9000 découvre que un moteur de l'antenne (qui leurs permet de communiquer avec la terre) va s’arrêter de fonctionner. De ce fait le Dr Frank Poole n'a d'autre choix que de sortir et de mettre le générateur d'urgence. Il rapporte donc l'autre générateur a l'intérieur du vaisseau. Les deux Dr l'analysent et ne découvre rien d'anormale. Il en déduise donc que leurs ordinateur a eu un problème , un dysfonctionnement. Le protocole veut que si l'ordinateur dysfonctionne ne serait-ce qu'une fois , il faut déconnecter celui ci . Les deux astronautes s'isolent et parlent de HAL , ils disent que si il c'est trompé , ils devront le déconnecter mais les deux astronautes vont devoir d'abord devoir remettre le générateur qu'il ont retirer afin de le voir si celui ci s’arrête de fonctionner comme HAL l'avait prévu. Cependant lors de l'isolement des astronautes HAL les voit et arrive a lire sur leurs lèvres et donc sait que il ont l'intention de le débrancher.
Ils vont donc faire comme précédemment sauf que HAL va couper le tube de respiration de Frank Poole lorsqu'il est dans l'espace. Bowman pensant que c'est un accident et ne se méfiant pas de HAL va prendre un autre transporteur pour aller chercher le corps de son coéquipier. Cependant lorsqu'il sort et qu'il a récupérer le corps , HAL refuse d'ouvrir la porte a Bowman car il a peur que celui ci le débranche. HAL a de plus tuer les scientifique qui dormaient dans leurs sommeil. L'homme a crée l'outil , et ici c'est l'outil qui tue l'homme (son créateur).
Malgré les effort de HAL , Bowman arrive a rentrer et débranche donc le super ordinateur.
Ici ce qui arrive est très important , en effet a chaque apparition du monolithe l'homme évoluait (du moins sa technologie) et ici l'homme détruit se progrès , il détruit l'outil (HAL). Ici HAL contrôlait le vaisseau , et donc permettait a l'homme d'avoir une chance de survie. HAL étant détruit , l'homme est condamné a mourir.
Nous arrivons donc a la fin de cette odyssée. David Bowman qui est arrivé a Jupiter et étant le seul survivant de l'expédition , décide d'accomplir la mission. Il va donc prendre le dernier transporteur et s'approcher d'un grand monolithe en orbite autour de Jupiter.
Selon moi , en s'approchant du monolithe Bowman va être téléporter dans une autre dimension. Cette autre dimension est caractérisé par la chambre. Dans cette chambre Bowman va assister a sa propre évolution , c'est a dire sa propre mort. Il va se voir vieillir , et avant de mourir va apercevoir le monolithe qui va lui permettre d'atteindre l'évolution ultime , c'est a dire l'enfant cosmique.
Pour résumer , le monolithe a générer la création de l'outil (l'évolution) , mais lorsque l'homme a détruit cette outil , l'homme n'a d'autre choix que de d'évoluer afin de survivre a la mort. C'est pour cela que je renommerai le film 2001 : L'odyssée de l'homme , car on suit pendant tout le film l'évolution faite par l'espèce humaine.

Ceci est mon interprétation de l'oeuvre de Kubrick. Mais si vous voulez vous en forger une , je vous conseille ce site http://www.kubrick2001.com/ qui explique assez bien le film. Je m'en suis aidé pour faire mon interprétation.

En conclusion je dirais que avec 2001 : L'Odyssée de l'espace , Kubrick s'affirme une fois de plus comme un très grand réalisateur , il signe a la fois, son meilleur film ,mais aussi un des meilleurs film de sciences fiction que le cinéma ai connu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 313 fois
2 apprécient

DarknessKnight24 a ajouté ce film à 6 listes 2001 : L'Odyssée de l'espace

Autres actions de DarknessKnight24 2001 : L'Odyssée de l'espace