👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Ce film est un peu gay. Voir tous ces mâles se trémousser de la sorte avec leur rembourrage et qui en plus discutent de qui a la plus longue ! M'enfin c'est marrant. C'est Kitsch. Ce qui me fait encore plus marrer c'est que Snyder ait fait un film en slip alors que son Superman n'en porte pas !

300, c'est avant tout un effort visuel. Snyder s'en fichait un peu de l'histoire et ça se ressent assez vite. Les conflits sont absents (à part l'objectif principal) et on se fiche éperdument de ce qui arrive aux personnages. Quelques dialogues sont marrants, dignes d'une série B. Ca ne va jamais plus loin que le pitch de départ. C'est dommage. Ca aurait pu être génial, comme un de ces bons vieux films de guerre en huis clos.

La mise en scène impressionne. Il y a quelques belles compositions de plans. Mais il y a aussi trop d'effets. CGI en plus. Je n'aime vraiment pas cette esthétique et elle vieillira probablement très mal. Y a aussi pas mal d'effets de style. C'est rigolo. Des têtes qui volent dans les arts au relanti avec un sang bien dégueulasse (dans le sens bien mal fichu en CGI).

En bref, le traitement m'a déçu à tous les niveaux : écriture et mise en scène. Terrence Malick est quelqu'un qui expérimente aussi dans ses films. Snyder devrait prendre exemple (sans pour autant perdre de son amour du bis). C'est-à-dire que Malick délivre de belles images, les cadrages l'obsèdent, mais il n'oublie pas de raconter une histoire, même de façon expérimentale, avec des conflits, des enjeux et des messages. A mon avis Snyder doit aimer Malick. Et son Superman semble démontrer une certaine influence. Des images moins retouchées, une mise en scène plus onirique, des conflits plus rpésents, et un peu de philosophie. C'est en tous cas ce que la bande annonce me laisse supposer. Malgré tout, j'ai envie de voir Sucker Punch et son dessin animé. Même si je suis aps un grand fan de Watchmen (que j'ai aussi envie de revoir).
Fatpooper
5
Écrit par

il y a 9 ans

7 j'aime

2 commentaires

300
Sergent_Pepper
6
300

« Nous partîmes 300… » : Chanson de geste.

Nous les grands orateurs à l’aube de l’Europe Beuglons tous nos discours, éduquons à la trique Et sous les ors factices de cieux numériques Consultons la pythie, ivre de psychotropes. Faisant fi...

Lire la critique

il y a 8 ans

114 j'aime

14

300
real_folk_blues
8
300

POUR MAGLOIRE!!

300 c'est l'histoire (pseudo) vraie de 300 grecs qui se battent à poil au bord de la mer et qui tout en s'assurant de leurs arrières (où ne sont placés que des..."copains"), repoussent des...

Lire la critique

il y a 11 ans

85 j'aime

39

300
Plug_In_Papa
3
300

Ils mettent les pieds où ils veulent, et c'est souvent dans la gueule

Frank Miller est à la mode, après Sin City débarque une nouvelle adaptation d'une de ses oeuvre et, à nouveau, le principal mot d'ordre est de retranscrire l'atmosphère graphique. Ainsi le...

Lire la critique

il y a 11 ans

85 j'aime

33

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

33

Strip-Tease
Fatpooper
10
Strip-Tease

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

Lire la critique

il y a 8 ans

98 j'aime

43

Calvin et Hobbes
Fatpooper
10

Une fiction historique

J'avais beaucoup entendu parler de Calvin et Hobbes. Jusque là je m'étais refusé à acheter les albums car ceux trouvés en librairire sont franchement cher. Puis un jour, j'ai trouvé le tome 9 en...

Lire la critique

il y a 9 ans

80 j'aime

27