Avis sur

30 jours de nuit 2 : Jours sombres par Miloon

Avatar Miloon
Critique publiée par le

A la fin de "30 Jours de nuit", Barrow, petite ville de l'Alaska, a subi un siège de vampires pendant 30 jours.
Stella doit faire ses adieux à son mari qui se transforme en poussière aux premières lueurs du jour.
Barrow est complètement détruite.

Au début du second opus cinématographique, Stella nous explique en voix off que la ville a été reconstruite, que tout le monde pense qu'un banal accident est responsable du drame qu'elle a vécu.
Le film n'a pas commencé depuis 5 minutes qu'on a déjà envie d'étrangler l'héroïne. Inutile de nous raconter l'histoire, on l'a vu et pour ceux qui n'auraient pas eu cette chance, les images du générique sont bien suffisantes pour qu'on comprenne. Ça, en plus des nombreux flashbacks (et là, ils se sont pas fouler, ils ont pris des images du premier film) qu'on va devoir se payer par la suite.
De plus, si Melissa Georges a su donner une consistance à son personnage, Kiele Sanchez donne juste l'impression de regretter de ne pas incarner le personnage de Milla Jovovitch dans "Resident Evil".

Du point de vue de ce qui se passe dans le film, pas grand chose, du moins, c'est ce qu'on ressent. Avant la moitié du film, Stella s'est juste fait quelques copains à Los Angeles. Avec eux, elle va tenter de tuer Lilith, la tête pensante des vampires. Pourquoi ? On ne sait pas. Au début, on nous explique comme à des débiles des trucs évidents mais là, pourquoi aller tuer seulement cette vampire-là et pourquoi ne pas tous les tuer simplement, on ne sait pas. J'ai eu un doute à un moment. Peut-être qu'elle seule avait la capacité de transformer des mortels en vampires mais même pas. Juste parce que les suceurs de sang lui obéissent ? Et qu'est-ce qui dit à nos "héros" qu'ils ne vont pas retrouver un leader pour leur donner des ordres ? Mais bon, peut-être qu'ils l'ont expliqué au moment où je me demandais si je ne devrais pas racheter de la salade pour la semaine prochaine...

Donc voilà, il s'est passé quand même un truc : Stella et ses copains vont dans un nid de vampires pour retrouver et assassiner Lilith. Ce qui est extraordinaire, c'est que c'est tellement mal mis en scène qu'on se fait autant chier que devant "Gerry" (je l'ai vu au cinéma, j'ai souffert).
Je pense d'ailleurs que c'est là tout le talent de l'équipe qui s'est occupé de "30 jours de nuit : Dark Days", réussir à faire en sorte qu'on se fasse chier pendant les moments les plus importants, les plus mouvementés du film.

Quoique niveau scénaristique, il y a de la concurrence. Dans le doute, je me suis quand même renseigné. C'est pas possible que la pitchoune couillue se transforme en Alice de "Resident Evil" pour devenir aussi con et naïve que Candy du Pays du même nom ! Quand même ! Et apparemment si.
Stella a du faire face à une tuerie sans nom qui a duré pendant un mois, encaissé de voir son mari mourir, se résoudre au fait que si elle en parle, on risquerait prendre pour une folle. Ensuite, elle organise des meetings pour raconter son histoire, se fait des copains, part à la chasse de l'Ultimate grognasse aux longues dents et quoi ? C'est fini, elle a gagné, elle survit et elle rentre pour quoi ? Déterrer son mec, le ressusciter et se faire transformer parce qu'elle se sentait seule ?
Y'a intérêt que dans les bouquins, ça soit plus crédible que ça parce que là, c'est vraiment crétin. Peut-être auraient-ils du trouver une autre blondinette au visage angélique pour poursuivre les aventures de Stella. Ça nous aurait éviter d'être déçu à chaque apparition des monstres quand ils se révélaient être des gros allergiques à l'ail et non pas des conséquences malheureuses de la Umbrella Corp.
Enfin bref, peut-être que là, il aurait été nécessaire de lire les comics pour apprécier le film. En tous cas, moi, je me suis fait chier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 488 fois
2 apprécient

Miloon a ajouté ce film à 1 liste 30 jours de nuit 2 : Jours sombres

Autres actions de Miloon 30 jours de nuit 2 : Jours sombres