"are you lost baby boy ?" "euh sorry, j'ai dû me planter de film..."

Avis sur 365 jours

Avatar mesmer
Critique publiée par le

Sans trop de surprise, le film est tout bonnement, comment dire. Ah oui. A chier, c'est ça. "mais c'est d'la merde !!" comme dirait un grand gastronome français.
Commençons par les points positifs, ça sera rapide : la qualité de la photo et des couleurs. La beauté plastique de l'actrice principale, qui, il faut l'avouer, n'est pas franchement désagréable à l'oeil.
Voilà pour le point positif.
Maintenant, commençons les hostilités !
Déjà, les incohérences, nombreuses, que ce soit les comportements des personnages, ou la simple logique. Je vais spoiler les premières minutes du film, mais autant vous dire que cela n'a strictement aucune importance vu la qualité du film. Bref, dès le début, notre "héros" se fait "descendre" en même temps que son père par un clan rival, dans un coin totalement isolé. Par la suite, qu'apprenons nous ? Miracle, notre beau mâle a survécu : donc vous allez me faire croire qu'ils ont descendu son père devant ses yeux, que le héros s'est pris une balle, avec aucune possibilité de fuir (il est sur un toit au bord du vide) et MALGRE TOUT, ses concurrents mafieux ont décidé de le soigner (voir d'appeler l'hopital ?) pour sauver un concurrent dans les affaires, revanchard et future menace mortelle ? La logique. Sans oublier que par la suite, nous aurons l'occasion de voir à de très nombreuses reprises (et de façon complètement injustifiée la plupart du temps) notre "héros" torse nu, sans y voir la moindre cicatrice dûe à un impact de balle. Fortiches, les chirurgiens. Mais passons.
Le scénario, vide, creux, prévisible. On s'emmerde, disons-le. C'est prévisible, tellement prévisible. Aucune épaisseur des intrigues, des personnages clichés, beaux bien sûr, mais tellement vides à l'intérieur...
Des séquences musicales OMNIPRESENTES, neuneu au possible, qui cassent le rythme (en supposant qu'il y en ait un) des personnages secondaires purement décoratifs (bon les principaux sont pas forcément mieux...) le mec qui apparait derrière l'héroine comme par magie en mode "je te stalkeee" et aussi, une glamorisation des rapports de soumission, abusifs, on parle de kidnapping, de sociétés mafieuses (enfin le mec est un mafieux gentil hein vu qu'il touche pas aux enfants, il peut avoir butté des gens, être maltraitant, violeur, violent, instable psychologique, on va dire que "ça passe" vu qu'il est riche et bôôô) et puis, qu'importe qu'il viole des hotesses de l'air par frustration (parce que bon, "allez, c'est pas si grave" vu que l'hotesse esquisse un sourire à la fin de son viol, elle a bien aimé ça au fond la coquine... Malsain, mais malsain bon sang)
Le film est profondément malhonnête, en plus, en souhaitant montrer un héros mafieux "positif", ou en tout cas, en coupant délibéremment certaines scènes (le kidnapping, ou la torture du renégat du clan) afin d'avoir un héros certes "dark" mais bon, pas trop quand même hein, il a un bon fond, faut pas l'oublier. (sérieusement ?)
L'héroine est réelement ridicule. Le film, voulant la faire passer pour une femme forte, en fait juste une greluche superficielle et matérialiste, avec un sourire autosatisfait suite à certaines de ses "punchlines", avec un tel ridicule qu'il ne peut que déclencher l'hilarité (ou la consternation) chez le spectateur. Sa fausse mise en danger "oups, je suis tombée du yatch, et je ne sais pas nager, quelle gourde je fais ! heureusement que mon kidnappeur sexy et torse nu va plonger au péril de sa vie dans ces eaux calmes et fréquentées pour me sauver, hihihi", son comportement au final incohérent et complètement puéril ne permettent aucune sympathie ou attache au personnage. Les ficelles utilisées en narration sont bien plus grosses que celle de son string.
C'est clairement faussement subversif, d'un tel ridicule, rien n'est à garder.
Pourquoi ai je regardé cette daube, nom de dieu ?
PS : ah au fait, pas excitant pour 2 sous. Pas de chance, je crois que c'était le but principal, même avec une actrice aussi canon, j'ai pas réussi à trouver ça sensuel ou excitant. Perdu !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 108 fois
2 apprécient

Autres actions de mesmer 365 jours