Affiche 37°2 le matin

Critiques de 37°2 le matin

Film de (1986)

"On avait l'impression qu'ils venaient tous de faire régler leurs moteurs"

Si je devais citer un film français, un seul avant tous les autres, ce serait sans hésiter "37°2 le matin". Tout y est d'une grande force, de la première partie (plutôt heureuse et qui propose un idéal amoureux qui me correspondrait tout-à-fait) à la deuxième (tragique mais inévitable). Tout dans ce film est mémorable, des acteurs (Tous les acteurs, même les plus petits rôles) au montage en... Lire la critique de 37°2 le matin

18
Avatar Ulrich Marcotte
10
Ulrich Marcotte ·

" C'est rien, ... C'est le vent Betty... "

Un jour quelqu’un m’a demandé ce qu’était le bonheur pour moi … J’ai pensé à pas mal de choses… Trente ans ont passé et je ne regrette toujours pas ce que j’ai répondu à l’époque : « Le bonheur ce sont les quelques minutes du film 37’2 quand Betty & Zorg, un peu ivres , se racontent des blagues, sur le patio de leur maison sur pilotis sur la plage de Gruissan , un soir d’été » … Jamais je... Lire la critique de 37°2 le matin

12
Avatar John Fawkes
9
John Fawkes ·

une film lumineux

je ne me souvenais plus que des scènes sur la plage, j'avais oublié combien la lumière est belle dans ce film, combien Dalle, même si le ton est parfois un peu faux, est belle en ingénue qui se révèle par-delà de simple rebelle. Anglade y est juste et attachant, Vincent Lindon en gendarme propret sur lui, et Darmon n'est pas encore dans un registre grave. Une belle d'histoire d'amour et... Lire l'avis à propos de 37°2 le matin

13
Avatar domguyane
7
domguyane ·

T'as une belle affiche tu sais ?

Le film commence par une scène de sexe entre le héros et l'héroïne. J'ai un adage: une scène de cul, c'est du vide. Qu'on s'entende, je n'ai rien contre une scène de sensualité encore que je trouve qu'elles sont souvent bien trop graphiques face à quelque chose que je verrais plutôt comme simple et épuré. A contrario pour moi une scène de cul, c'est du vide c'est une inutilité crasse... Lire la critique de 37°2 le matin

10 5
Avatar Crillus
6
Crillus ·

Le coup du thermomètre

Lorsqu'on a vu le film jusqu'au bout, le récit de Philippe Djian sonne comme un aveu. Ce drame est terrible, mais si toutes les petites aventures annexes peuvent servir à construire les personnages dans un roman, dans un film elles rompent le fil de l'intrigue et affaiblissent le drame. Ce film aurait gagné à être plus court et plus linéaire pour obtenir un effet choc. La... Lire l'avis à propos de 37°2 le matin

10 2
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Un film qui n'est pas mon genre...

Ah là là, on se demande quelquefois pourquoi on éprouve de l’attirance pour une œuvre ou une personne qui ne correspond à rien à ce qu’on chérit de coutume (c’est l’apostrophe célèbre de Swann sur Odette : « dire (que j’ai fait tout ça) pour quelqu’un qui n’était même pas mon genre ! »)… Le fait est que je ne me lasse pas de voir et revoir 37°2 le matin, alors que... Lire l'avis à propos de 37°2 le matin

7 5
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Critique de 37°2 le matin par Pom_Pom_Galli

Je ne m'attendais pas à voir un aussi bon film avec 37°2 le matin. 37°2, c'est le genre de film qui vous rend heureux. Beineix filme le bonheur et la liberté et le filme bien. On aurait presque envie de prendre la place de Jean-Hugues Anglade pour aller vivre sa vie. Vivre dans des baraques trop cools, tremper des tartines de pain frais dans un bol de café sur la terrasse d'une bicoque en... Lire la critique de 37°2 le matin

5
Avatar Pom_Pom_Galli
9
Pom_Pom_Galli ·

Critique de 37°2 le matin par Alligator

Lente descente en enfer pour une jeune femme rebelle à toute autorité, à toute dépendance, si mal dans sa peau et dans son être qu'elle finit par y laisser sa raison. Descente également pour son homme qui perdu devant la folie de plus en plus violente de sa compagne reste à ses côtés, témoin de la fragilité humaine et de la cruauté de leur sort. Beineix est un cinéaste qui a des méthodes de mise... Lire l'avis à propos de 37°2 le matin

4
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Histoire d'une fille énervante

La fille elle est trop énervante. Elle pique des crises pour n'importe quoi, elle fait sa princesse sans arrêt. Je veux pas croupir ici, il ne s'y passe jamais rien, on va aller crécher là-bas, je connais quelqu'un. Non viens on se barre, je fous le feu, traîne pas on n'a pas le temps. Oh, c'est bon là, non ? Stop maintenant. Certes, le monde est trop petit pour elle, car elle a trop... Lire l'avis à propos de 37°2 le matin

3
Avatar klinsmark
7
klinsmark ·

Critique de 37°2 le matin par Charles Dubois

C'est un film générationnel. Et comme tout bon film générationnel, si l'on est pas de la bonne génération, on n'entre pas. Et je ne suis pas entré. Je ne retiens de réellement positif que l'ambiance joviale de road-trip barré et amoureux, que les fous rires alcoolisés mais communicatifs entre les géniaux Darmon et Anglade.... Lire l'avis à propos de 37°2 le matin

1 1
Avatar Charles Dubois
4
Charles Dubois ·