👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'ai énormément de mal avec Three Billboards, le chemin pris par l’intrigue ne marchant pas une seconde à mes yeux. Critique avec Spoilers.

Autant se mettre dans l'ambiance du film en y allant cash: cette femme est une connasse. C'est le principal point qui m'a profondément agacé dans ce film, le personnage principal. Je m'attendais à une femme dévastée par la mort de sa fille, qui certes à du caractère et un esprit de révolte, mais procure de la pitié, qu'on s'attache à elle. Mais alors, j'ai rarement vu un truc pareil, elle insulte tout le monde gratuitement pour rien, et passe son temps à faire des actions stupides et violentes qui n’arrange rien. S'en prendre au dentiste, s'en prendre au prêtre alors que rien ne le justifie, fait d'elle un personnage totalement antipathique. Impossible d'avoir la moindre affection pour elle tant elle est agressive.

L'autre personnage principal de l'histoire, le flic est un trou du cul raciste, violent, alcoolique etc. J'ai beaucoup de mal avec sa soi disant "rédemption" qui sort franchement de nul part et aussi avec la fin. Le message du film serait qu'il faut savoir faire son deuil, et ne pas céder à la colère/ vengeance. Mais les personnages cèdent à la vengeance pour aller buter un mec innocent ! Certes, on ne sait pas si ils le feront mais finir la dessus démontre pour moi que le message du film est foiré. Mildred a même pas de bonne raison de faire ce qu'elle fait, car les flics peuvent pas faire grand chose de plus pour trouver le coupable. Et foutre le feu à un commissariat, est une immense connerie qui ne résoudra rien.

On a beaucoup plus d'empathie envers le flic joué par Woody Harleson, mais qui a une histoire qui ne s’emboîte pas du tout dans l'histoire, vu qu'il allait déjà mourir de toute façon. Encore pire pour Peter Dincklage, il n'a aucune utilité, aucune.

Reste que le film est assez bien réalisé, avec de chouettes passages musicales, et que les acteurs sont bons, je ne peux pas le nier. On sent très fortement l'inspiration des Coen mais là ça ne marche pas du tout. Le sujet d'une enquête non résolu et de la détresse d'une mère ne se prête pas du tout à la forme donné par le film. Et surtout parce que Mildred est une connasse.

Jax_Shelby
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2018

il y a 4 ans

3 Billboards - Les Panneaux de la vengeance
Sergent_Pepper
6

Mains faux mouvements

L’expérience est intéressante : à la fin du visionnage d’une saison de série, tenter de recomposer les fils narratifs et d’appréhender le récit dans sa totalité. C’est le moment où l’on confronte...

Lire la critique

il y a 4 ans

103 j'aime

16

3 Billboards - Les Panneaux de la vengeance
Vincent_Ruozzi
8

La colère dans la peau

3 Billboards : Les Panneaux de la vengeance, troisième long-métrage du réalisateur britannique Martin McDonagh, est à bien des égards, Le film qui lance l’année 2018. Humour noir, langage de...

Lire la critique

il y a 4 ans

98 j'aime

18

3 Billboards - Les Panneaux de la vengeance
Housecoat
8

Angry Boards

Martin McDonagh fait un peu partie de cette nouvelle génération de réalisateurs auquel on ne fait gaffe que quand il sort un coup d'éclat ayant fait beaucoup de bruits. Et avec les prix qu'à reçu...

Lire la critique

il y a 4 ans

69 j'aime

8

Millénium - Ce qui ne me tue pas
Jax_Shelby
8

La fille du Dragon

Millénium. Un univers auquel je suis particulièrement attaché. Un univers que j'ai découvert en lisant les trois premiers tomes de Stieg Larsson, et qui figurent parmi mes livres favoris, si...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

2

Paranoïa
Jax_Shelby
7
Paranoïa

Claire obscur

A notre époque où on pointe du doigt le manque d'originalité et de prise de risques à Hollywood, l'existence d'un film comme Unsane me ravit. Tourné à l'iPhone 7 est un pari risqué et Soderbergh...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

2

Insidious : La Dernière Clé
Jax_Shelby
6

Insidious: Homecoming

Je suis un fan absolu de James Wan et ces deux "Insidious", donc il fallait bien que je jete un coup d’œil à ce quatrième épisode, même après un sympatrique mais oubliable Insidious chapitre 3. Et ça...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime