Tragédie(s) à Beaufland

Avis sur 3 Billboards - Les Panneaux de la vengeance

Avatar Vonsid
Critique publiée par le

Contient quelques spoilers

Ce film m'a été vendu (un peu) par la présence, finalement relativement anecdotique, de Peter Dinklage et les notes plus que positives de la masse Sens Critiquéenne. Je m'attendais donc à passer un bon moment et je ne me suis pas trop questionné avant de prendre mon billet, mais force est de constater que j'ai du mal à partager l'enthousiasme général.

Alors qu'est-ce qui m'a déplu ? Pas l'idée de départ des panneaux qui a un potentiel certain sur des thèmes forts tels que la vengeance, la culpabilité, la responsabilité. Le film les creuse un peu, même si pas suffisamment à mon goût. Pas non plus l'interprétation qui est vraiment bonne. Personnellement, je ressortirais du lot Woody Harrelson qui est impeccable comme souvent et Sam Rockwell que je n'avais pas le plaisir de connaître et qui sonne très juste dans son rôle de flic beauf alcoolo raciste simplet (oui il cumule). Mais là, on commence a toucher un peu du doigt ce qui m'a dérangé dans cette histoire.

Les personnages m'ont quand même globalement fait penser à une grosse accumulation de clichés sur pattes. En fait, je crois qu'il était nécessaire que les protagonistes de ce film soient tous des clichés pour justifier certains de leurs actes (souvent totalement idiots) et pouvoir étayer le scénario derrière. Je suis flic et un mec ne me revient pas ? Allons donc le tabasser en pleine journée, à la vue de tous et faisons le passer par la fenêtre de son immeuble pour le show en même temps, tant qu'on y est, avant de le matraquer dans la rue. On m'a fait un truc qui ne me plait pas et je suspecte les flics du village ? Pourquoi pas foutre le feu au commissariat à coup de cocktails molotov ! C'est peut-être passablement exagéré tout ça, non ?

Bon, je ne suis pas en train de dire que les rednecks/beaufs un peu idiots ça n'existe pas,ou qu'ils n'ont pas droit à leur film, mais ça passe mieux avec une écriture un peu plus pertinente, satirique, corrosive, que j'ai peiné à trouver dans ce film. Mais sincèrement, voir des rednecks enchaîner des actes plus idiots les uns que les autres pendant deux heures alors qu'un soupçon d'intelligence normalement possédé par tout bipède aurait suffit à décanter la situation, ça m'a moyennement plu. Si ça me plaisait, je pense que je regarderai Confessions intimes et consorts, et ça n'est pas le cas. Il faut attendre les dernières minutes pour voir arriver quelques éclairs de remise en question. L'écriture m'a semblé aussi un peu forcée par moments (le faux coupable qui arrive de nulle part et vient insulter la mère dans sa boutique, c'est un peu sur lui que repose toute la fin du film). La seule scène qui m'a réellement touché est le suicide du personnage de Woody Harrelson, pour le coup je n'avais pas vu venir la scène qui est vraiment bien gérée.

C'est pas un mauvais film non plus, j'ai hésité entre le 5 et le 6, mais au final le profil des personnages m'a un peu sorti du film avant que je réussisse à m'impliquer et à me sentir investi dedans. C'était un peu too much à tous niveaux pour que j'accroche.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6525 fois
54 apprécient · 17 n'apprécient pas

Autres actions de Vonsid 3 Billboards - Les Panneaux de la vengeance