Une nana avec un oeil de traviole !

Avis sur 3 Billboards, les panneaux de la vengeance

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Ecrit, produit et réalisé par le cinéaste anglais Martin McDonagh (Bons baisers de Bruges, Sept psychopathes), ce film policier tragiquement drôle met en vedette l'actrice Frances McDormand (Sang pour sang, The French Dispatch) dans le rôle de Mildred Hayes, une mère divorcée dont le meurtre de sa fille n'est toujours pas élucidé, elle lance une campagne d'affichage controversée à l'entrée de la bourgade d'Ebbing dans le Missouri pour raviver l'enquête qui piétine, ouvrant au passage un conflit de plus en plus violent entre la mère déterminée et les représentants de l'ordre qu'elle a visé.
Au casting dramatique, Woody Harrelson (Les blancs ne savent pas sauter, Venom) & Sam Rockwell (Une virée d'enfer, Vice) mènent l'enquête accompagnés de John Hawkes (La Cité des monstres, Everest), Lucas Hedges (Zero Theorem, Ben is Back), Peter Dinklage (Ça tourne à Manhattan, The Boss), Caleb Landry Jones (Le Dernier Exorcisme, Barry Seal : American Traffic), Abbie Cornish (Le Saut périlleux, Geostorm), Samara Weaving (Monster Cars, La Baby-Sitter) et Clarke Peters (Outland, John Wick).

RAPED WHILE DYING / VIOLÉE PENDANT SON AGONIE

Ebbing est une petite ville typique du Missouri où la police ne fait pas son travail. Racistes et homophobes, ces mêmes policiers n'ont pas résolu le meurtre d'Angela Hayes, la fille adolescente de Mildred Hayes. Après des mois d'attente, Mildred n'en peut plus et a une idée ingénieuse pour réveiller les forces de l'ordre. Elle fait installer trois panneaux à l'entrée de la ville sur lesquels elle dénonce le manque d'implication des policiers. Le shérif Bill Willoughby, mécontent de l'attitude de Mildred, veut la ramener à la raison. Certains habitants, également contrariés, réagissent plus ou moins violemment...

AND STILL NO ARRESTS / TOUJOURS AUCUNE ARRESTATION

3 Billboards Les Panneaux de la vengeance est l’un des meilleurs longs métrages de 2018, puissant et prenant, une belle surprise multi récompensé à la Mostra de Venise 2017, lors de la 75e cérémonie des Golden Globes, à la 71e cérémonie des British Academy Film Awards & à la 90e cérémonie des Oscars. Martin McDonagh a réussi le tour de force d’équilibrer son film dans une mise en scène fluide saupoudré d'humour noir bien mordant, racontant une histoire terriblement humaine et bouleversante, qui surprend dans toutes ses séquences scénaristiques de cette mère prête à tout pour qu’on retrouve le meurtrier de sa fille. McDormand y est absolument superbe incarnant à la perfection cette mère digne mais imparfaite, déterminée à faire payer le crime subi par sa fille. Harrelson partage la tête d’affiche en bon shérif brisé par la maladie, il y tient un de ces meilleurs rôles tout comme Rockwell, en fils à maman violent et raciste, un crétin de policier en rédemption sans oublier Dinklage en doux vendeur de voitures d'occasion amoureux. La fin abrupte mais ouverte nous permet simplement d’imaginer la suite des évènements…

HOW COME, CHIEF WILLOUGHBY ? / POURQUOI, CHEF WILLOUGHBY ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 104 fois
3 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 5 listes 3 Billboards, les panneaux de la vengeance

Autres actions de HITMAN 3 Billboards, les panneaux de la vengeance